Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

A DAUX, la légende des TAOUPATS a la vie dure

Au royaume des aveugles... les borgnes sont rois ! En deuxième division du Midi Toulousain, depuis son succès à Pibrac le week-end dernier, les joueurs de Guillaume Coquillard ont confirmé que, tout Taoupats qu'ils étaient, ils y voyaient suffisamment clair pour se projeter sur la promotion de première division. Découverte, les yeux grands ouverts. (par J.L.B.)

Taoupats ! En patois bien de chez nous, ça signifie "taupes". Un animal aveugle qui n'est pas forcément l'un des plus glamours. Le choisir comme emblème de son club est un vrai challenge qui s'explique facilement par la topographie de la commune de 2500 habitants, Daux, nichée entre Merville, Aussonne, Mondonville et Pibrac, au nord ouest de Toulouse, en lisière de la forêt de Bouconne. "Au début, c'est parce que notre terrain était farci de taupes, que nous avons pensé en faire notre symbole, nous éclaire Joseph Bénédet, secrétaire et dirigeant de la première heure. Depuis, il y en a moins, mais on tient à nos Taoupats !" 

Né il y a quarante ans, le club a eu plusieurs périodes, avec des ententes avec Merville ou Aussonne, la dernière l'amenant à se reprendre en mains chez les seniors, il y a quatre ans, dans le sillage d'une génération qui avait joué ensemble dans les équipes de jeunes de l'entente. Avec 60 licenciés, une seule équipe senior, les ambitions sont forcément modestes mais elles collent parfaitement aux attentes des joueurs de Guillaume Coquillard.

GUILLAUME, JOSEPH, OLIVIER, TONY ET LES AUTRES...

"L'ossature est formée de jeunes qui se connaissent depuis dix-quinze ans, nous dit Guillaume. Nous les avons suivis avec tous les autres papas jusqu'à former ce groupe senior... et espérer qu'ils puissent désormais voler de leurs propres ailes." Parce qu'entraîner, même à ce niveau, est assez "chronophage, entre les entraînements, les matchs, les repas pour fédérer les troupes, les réunions etc... j'aspire aujourd'hui passer la main." La relève est prête, qui se prépare en coulisses depuis quelques années. Olivier Chastanet, joue encore et dirige déjà des entraînements, c'est peut-être lui qui aura la charge de l'équipe la saison prochaine, en promotion de première division si les coéquipiers de l'expérimenté Tony (42 ans) parviennent à terminer dans les deux premiers de leur poule. "Depuis trois ans, on échoue aux portes de la montée, regrette Guillaume. Pour un ou deux points chaque fois, ça se joue à rien..." Cette année, ça sent quand même bon, avec deux petites défaites pour le moment au compteur à huit obstacles de la fin et la possibilité de prendre, seul, les rênes, à la faveur de deux matchs en retard.

"CETTE ANNÉE, ON A TOUT POUR RÉUSSIR"

"Nous étions montés il y a cinq ans en deuxième série mais comme ils avaient supprimé entre temps la troisième division, ça n'avait servi à rien." L'ancien joueur d'Aucamville ne néglige pas la dynamique que cette montée avait suscité dans un club avide de nouvelles conquêtes. La création d'une équipe réserve est ainsi envisagée à court terme - "pour permettre à tout le monde de jouer" -, celle d'équipes de jeunes restant encore bien hypothétique même si les parents de la commune regrettent parfois de devoir se déplacer jusqu'à Merville ou Aussonne. "Cela en décourage certains, quand d'autres préfèrent aller au rugby à Saint Paul sur Saves", reprend Joseph Bénédet. Dans ce contexte, le club du président Jean-Louis Birello ne "veut pas mettre la charrue avant les boeufs" (dixit le coach) et préfère d'abord assurer une montée qui lui a si souvent glissé entre les doigts. "On a un effectif plus large qui nous permet de compenser les absents, les blessés, et deux recrues qui nous ont fait du bien. On a tout pour réussir." Tout pour sortir enfin la tête du plus bas niveau de district. Les yeux grands ouverts. La truffe au vent. Tel ce mammifère fouisseur qui arpente encore parfois le stade Bouissou à la recherche de la lumière. Et qui prie, tous les samedis soir pour que le synthétique ne vienne pas ruiner un travail de 40 ans ! 

Raconté par :
L'équipe #CôtéFoot
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Bientôt disponible

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.