Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Le FC Échirolles face à la montagne marseillaise

En tête de sa poule de Régional 2, le FC Échirolles s’apprête à affronter l’Olympique de Marseille en 32e de finale. Un match qui semble déséquilibré face au finaliste de la dernière édition.

« Les joueurs sont impatients d’être au rendez-vous, ils trépignent à l’entraînement » avoue Jérémie Matray, le coach isérois. Auteurs d’un exploit au tour précédent face au Gazélec Ajaccio (4-1), équipe évoluant dans la même poule que l’OM en U19 nationaux, les Échirollois croient en leur chance.« Quand on joue ensemble, on sent qu’on dégage une force et qu’on est très difficile à arrêter » confie même Rodwan Hasni, auteur d’un quadruplé contre les Corses. « Je suis un compétiteur, surenchérit son entraîneur. Chaque rencontre, on la joue pour la gagner, et sur un match tout est possible ! Et si la chance nous sourit, il en faudra certainement un peu, on prendra bien volontiers. »

Dans le stade Auguste Thénard d’Échirolles, dans la banlieue grenobloise, l’ambiance s’annonce à la hauteur de l’événement vu l’affiche qui attend les jeunes du club. « On entend beaucoup parler de ce match autour de nous, même dans le vestiaire il y a une guéguerre qui s’est créée entre les pro-parisiens et les pro-marseillais, mais dimanche, on sera tous pro-échirollois ! » s’enthousiasme Jérémie Matray. Pour lui, pas question de changer quoi que ce soit aux habitudes de ses joueurs pour qu’ils ne soient pas trop sollicités avant la rencontre. « L’important est de savoir gérer ses émotions. Sur une rencontre comme celle-ci, elles vont être quintuplées, ça va être une grosse charge émotionnelle pour les joueurs mais je compte sur eux pour répondre présents. »

Echirolles - Marseille, au 7e tour de coupe de France en 1995

Il y a quelques mois en arrière, le pari n’était pourtant pas gagné pour les U19 du FC Échirolles avec un effectif renouvelé à 90% avec beaucoup de joueurs qui découvraient la catégorie ou même le club. Jérémie Matray savoure donc d’autant plus le chemin parcouru par ses garçons. « Sur le papier, ce n’était pas si évident qu’on en soit là aujourd’hui ! On avait de belles individualités mais encore fallait-il les faire adhérer à un projet, au discours du coach qui le porte, et en chacun de ses partenaires ! On est en progression constante : il faut se rappeler d’où on vient ! En tout début de saison, on a joué contre des équipes de niveau inférieur, je le dis sans la moindre prétention, et nous avons eu les plus grandes difficultés à nous qualifier ! Aujourd’hui, nous voilà en 32e de finale… »

Dimanche, ce sera devant plus de 1400 personnes que le FC Echirolles évoluera. L’occasion de saluer, comme le souligne l’entraîneur isérois, le travail fourni par l’ensemble du club, des bénévoles au président, de la mairie et des services de polices qui permettent cette grosse organisation. « On espère que tout se passera bien et que ce sera une vraie fête du football. On veut que nos joueurs soient un exemple pour la jeunesse échirolloise et nos jeunes pousses. » Et lui n’hésitera pas à faire appel au passé pour tirer sur toutes les cordes psychologiques à sa disposition. « Mes joueurs n’étaient pas nés en 1995, mais tout le club se rappelle d’un match du 7e tour de la coupe de France contre l’OM. On avait perdu 4 à 1 contre les Amoros, Galtier, Echouafni et Cascarino. Il se pourrait que dimanche on en touche un mot aux joueurs ! » Ce week-end, il n’y aura pas tous ces grands noms du football sur la pelouse d’Auguste Thénard mais une trentaine de jeunes désireux d’embrasser un destin semblable et une équipe d’Échirolles déterminée à jouer son rôle de trouble-fête à fond pour renverser cette montagne olympienne.

Photo Alain Thiriet

Raconté par :
L'équipe #CôtéFoot
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Bientôt disponible

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.