Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Le FC2 Sud Vendée, un petit poucet qui n’a pas froid aux yeux

Pensionnaire de troisième niveau de District, le club de l’Île d’Elle et Chaillé ne souhaite pas faire que de la figuration face à l’US Changé (National 3) malgré les sept niveaux d’écart.

Arrivé au quatrième tour de la coupe de France pour la première fois de son histoire, le FC2 Sud Vendée aurait pu se contenter d’avoir les maillots. Mais le club des communes de l’Île d’Elle et de Chaillé s’est offert un bel exploit en gommant cinq niveaux d’écart face à l’US Guécelard (DRS pays de la Loire). Et dans le temps réglementaire s’il vous plaît (3-1). « Cette victoire n’est pas montée à la tête car derrière, on a fait une bonne semaine d’entraînement, rapporte Hervé Devanne, le technicien vendéen. On a bien préparé notre match contre Fontenay. Et c’était un vrai match de coupe avec une victoire à la clé (2-1). Mais revenir au championnat n’a pas été simple car j’ai senti que les joueurs ne voulaient pas se blesser ! »

Une attitude logique car le pensionnaire de troisième niveau de District de Vendée va recevoir l’US Changé, qui évolue en National 3 Pays de la Loire. « C’est impressionnant car tout le monde parle de ce match, confie l'entraîneur nellezais. J’habite la commune et c’est le sujet qui revient à chaque fois que je vais chercher le pain ! Après notre succès face à Guécelard, tout le monde s’attend à un nouvel exploit mais il faut se rendre compte que les montagnes sont de plus en plus grandes. »

« On jouera donc notre chance à fond ! »

Car cette fois, ce ne sont pas moins de sept niveaux qui séparent le petit club du Sud Vendée de son adversaire. « La logique voudrait qu’on s’arrête ce dimanche, assure Hervé Devanne. Mais le discours est très clair auprès des joueurs : on n’a rien à perdre ! Les joueurs adverses ont deux bras et deux jambes comme les miens. On jouera donc notre chance à fond. » Il a d’ailleurs pris des informations sur Changé, « une équipe qui n’a encore pas marqué de but en cinq journées de championnat ».

Et le pensionnaire de National 3 s’est aussi renseigné avant de se rendre à l’Île d’Elle. « Ça veut dire que leur entraîneur nous prend au sérieux, qu’il nous respecte, avoue le technicien vendéen. Pour nous, ce sera la fête, il y aura beaucoup de monde au stade. Et puis on a eu un deuxième jeu de maillots, ce qui laissera un souvenir à tous les joueurs ! »

Raconté par :
L'équipe #CôtéFoot
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Bientôt disponible

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, partager les contenus sur les réseaux sociaux et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies cliquez ici.