Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

15 juillet 2018 : chantons sous la pluie


Un déluge s'abat sur le stade Loujniki et l'orage gronde dans le ciel sombre de Moscou, zébré par les éclairs. Mais la Coupe du monde brandit par Hugo Lloris, sur un podium autant noyé d'eau que de bonheur, brille elle de tout son éclat. Et une deuxième étoile, étincellante, luit au-dessus du football français.

Cette image, parmi tant d'autres, appartient à l'histoire de ce dimanche 15 juillet 2018 associé pour toujours au deuxième titre de champion du monde de l'Équipe de France. En finale de la Coupe du monde organisée en Russie, les Bleus de Didier Deschamps ont battu (4-2) la Croatie (20e au classement de la FIFA) et rejoint, vingt ans après, leurs aînés du 12 juillet 1998 dans la légende du sport tricolore.

La fiche de la finale

Une finale, ça se gagne. Pendant deux ans, depuis leur finale de l’Euro 2016 perdue (0-1) contre le Portugal, au Stade de France, le sélectionneur et les siens avaient ruminé autant qu’ils avaient médité cette implacable vérité, et s'étaient promis de l’asséner à leur tour le moment venu. En ce 15 juillet 2018, pour la troisième finale de Coupe du monde de l'Équipe de France après celles de 1998 et 2006, tous savaient que l’heure était arrivée de tenir cette promesse, afin de conquérir le plus beau et le plus envié de tous les titres. Promesse tenue ! Déterminés, efficaces et réalistes, les Bleus ont disputé la finale qu’ils avaient imaginée et préparée.



Un but contre son camp de Mario Mandzukic (1-0, 18e), un penalty d'Antoine Griezmann (2-1, 38e) après intervention de la VAR, en première période, et deux réalisations de Paul Pogba (3-1, 59e) et Kylian Mbappé (4-1, 65e) après le repos ont ainsi permis aux coéquipiers d'Hugo Lloris de s'imposer dans cette finale, disputée sous les yeux du président Emmanuel Macron.

Ce sacre récompense six années de travail. Nommé par Noël Le Graët au mois de juillet 2012, Didier Deschamps a su bâtir une équipe jeune, conquérante et talentueuse. Le patron des Tricolores a fait preuve d’audace en emmenant en Russie un groupe de 25 ans et 10 mois de moyenne d'âge, le deuxième plus jeune après le Brésil champion du monde 1970 (25 ans et 9 mois). Le voilà l'égal du Brésilien Mario Zagalo et de l'Allemand Franz Beckenbauer, sacrés avant lui en tant que joueur puis sélectionneur.



Le parcours des Bleus

1er tour :
16-06-2018 (Kazan) : France-Australie 2-1
21-06-2018 (Ekaterinbourg) : France-Pérou 1-0
26-06-2018 (Moscou) : Danemark-France 0-0

8e de finale :
30-06-2018 (Kazan) : France-Argentine 4-3

1/4 de finale :
06-07-2018 (Nijni-Novgorod) : Uruguay-France 0-2

1/2 finale :
10-07-2018 (Saint-Pétersbourg) : France-Belgique 1-0

Finale :
15-07-2018 (Moscou) : France-Croatie 4-2

Les champions du monde 2018

- Gardiens de but : Alphonse Areola (Paris SG), Hugo Lloris (Tottenham Hotspur), Steve Mandanda (Olympique de Marseille).
- Défenseurs : Lucas Hernandez (Atlético Madrid), Presnel Kimpembe (Paris SG), Benjamin Mendy (Manchester City), Benjamin Pavard (VfB Stuttgart), Adil Rami (Olympique de Marseille), Djibril Sidibé (AS Monaco), Samuel Umtiti (FC Barcelone), Raphaël Varane (Real Madrid).
- Milieux de terrain : Ngolo Kanté (Chelsea FC), Blaise Matuidi (Juventus Turin), Steven N'Zonzi (Séville FC), Paul Pogba (Manchester United), Corentin Tolisso (Bayern Munich).
- Attaquants : Ousmane Dembele (FC Barcelone), Nabil Fekir (Olympique Lyonnais), Olivier Giroud (Chelsea FC), Antoine Griezmann (Atlético Madrid), Thomas Lemar (AS Monaco), Kylian Mbappé (Paris SG), Florian Thauvin (Olympique de Marseille).
- Sélectionneur : Didier Deschamps.

Le film du match


Le onze de départ tricolore : Paul Pogba, Samuel Umtiti, Lucas Hernandez, Raphaël Varane, Olivier Giroud, Hugo Lloris (cap.) - Antoine Griezmann, Blaise Matuidi, Benjamin Pavard, N'Golo Kanté, Kylian Mbappé - Photo Odd Andersen/AFP



18e minute (1-0) : sur un coup franc en profondeur de Griezmann, l'attaquant croate Mario Mandzukic, à la lutte avec Raphaël Varane, dévie le ballon de la tête et trompe son propre gardien Danijel Subasic - Photo Adrian Dennis/AFP


28e minute (1-1) : Ivan Perisic (numéro 4) remet les deux équipes à égalité sur une frappe du gauche croisée sur laquelle Hugo Lloris ne peut rien - Photo Franck Fife/AFP.


38e minute (2-1) : après intervention de la VAR, l'arbitre a accordé un penalty aux Bleus pour une faute de main de Perisic dans la surface. Antoine Griezmann le transforme du pied gauche - Photo Odd Andersen/AFP.


59e minute (3-1) : après une première frappe contrée par un défenseur croate, la deuxième tentative de Paul Pogba est la bonne. Le tir du pied gauche du milieu de terrain tricolore trompe un Danijel Subasic masqué - Photo Franck Fife/AFP


65e (4-1) : c'est au tour de Kylian Mbappé de prendre sa chance des vingt mètres et de prendre en défaut la défense croate. L'attaquant français devient le deuxième plus jeune buteur en finale de Coupe du monde derrière le Brésilien Pelé - Photo Aurélien Durand/FFF


69e minute (4-2) : Hugo Lloris a tenté une relance au pied risquée mais Mandzukic, opportuniste, lui a subtilisé le ballon pour réduire le score. Une frayeur sans conséquence pour les Bleus qui vont gérer la fin de match -  Photo Franck Fife/AFP


La France est championne du monde. Didier Deschamps est porté en triomphe par ses joueurs - Photo Alexander Nemenov/AFP


Sur le podium, Hugo Lloris, capitaine des Bleus, reçoit l'accolade du président de la République Emmanuel Macron - Photo Adrian Dennis/AFP


La joie collective du staff technique. Didier Deschamps savoure le bonheur de ce titre mondial avec Guy Stéphan (adjoint), Franck Raviot (entraîneur des gardiens de but) et Grégory Dupont (préparateur physique) - Photo Gabriel Bouys/AFP

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.