Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

20 juin 2014 : Giroud, coup de boule, coup de 100 !


Björn Kuipers vient de siffler la fin de Suisse-France. Olivier Giroud se lève du banc pour aller saluer les 51 003 spectateurs de l’Arena Fonte Nova, totalement conquis par le spectacle offert par la bande à Deschamps. Les Bleus en ont fait voir aux Suisses de toutes les couleurs.

Emmenée par une génération solide comme rarement dans son histoire, la Nati rêvait pourtant de jouer un vilain tour à son voisin français. Dominée dans tous les compartiments du jeu, l’équipe dirigée par l’Allemand Ottmar Hitzfeld s’est accrochée jusqu’au bout et ce mérite a été récompensée par deux buts dans les dans les dix dernières minutes, alors qu’elle était menée 5-0 et que l’Équipe de France avait un peu levé le pied.

Pour cette rencontre annoncée comme le choc du groupe E, Didier Deschamps a choisi d’innover. Le sélectionneur français a décidé d’aligner Olivier Giroud à la pointe de son attaque, Karim Benzema évoluant sur le côté gauche. À la 17e minute, à la réception d’un corner de Mathieu Valbuena frappé depuis la droite, Olivier Giroud s’élève plus haut que Stephan Lichtsteiner et Valon Behrami et place une tête victorieuse sous la barre de Diego Benaglio.



Le premier pour Lucien Laurent

Cette tête a ouvert la voie aux Bleus. Elle restera aussi comme le centième but de l’Équipe de France lors d’une phase finale de Coupe du monde. Depuis, les Français en ont inscrit vingt. Seuls le Brésil (229), l’Allemagne (226), l’Argentine (137) et l’Italie (128) en ont inscrit davantage. L’Espagne en est à 99, l’Angleterre à 91, les Pays-Bas à 86…

À l’image de Just Fontaine, recordman de buts sur une édition (13 en 1958), les buteurs français ont marqué l’histoire de l’épreuve. Le premier but tricolore a été l’œuvre de Lucien Laurent en 1930 contre le Mexique (4-1). Ce but-là fut même le premier de l’histoire de la Coupe du monde comme celui de Laurent Blanc, face au Paraguay (1-0), en 8e de finale du Mondial 1998, fut le premier but en or de l’histoire de la compétition. Quant à Zinédine Zidane, il partage le point commun avec les Brésiliens Pelé et Vava ainsi que l’Anglais Geoffrey Hurst d’avoir marqué à trois reprises en finale de Coupe du monde. Un doublé contre le Brésil, en 1998, et un penalty face à l’Italie, en 2006.


Lucien Laurent (ici en 1997), à jamais le premier buteur de l'histoire de la Coupe du monde, le 13 juillet 1930 en Uruguay (Mexique-France, 19e minute). (Photo Damien Meyer/AFP).

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.