Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

23 mars 1988, les Espoirs renversent l'Italie


Renversant. C'est le mot qui convient en ce mardi 23 mars 1988, qui voit la qualification de l'Équipe de France Espoirs pour les demi-finales du championnat d'Europe au terme d'une double confrontation avec l'Italie. Presque un miracle, en fait.

La compétition U21 européenne ne comportait pas encore de phase finale à l'époque, mais une phase éliminatoire sur deux saisons suivie d'une phase à élimination directe (quarts, demies et finale, avec matches aller-retour).

Après être sortis à l'arraché d'un groupe où figuraient l'URSS, la RDA (République démocratique d'Allemagne) et la Norvège, les Bleuets avaient donc hérité de l'Italie en quarts de finale.

Paille buteur providentiel

Renversant donc... A l'aller comme au retour. Ainsi, le 16 mars sur la pelouse gorgée d'eau du stade Marcel-Picot de Nancy, les Tricolores sont-ils menés 0-1 par la sélection transalpine entraînée par Cesare Maldini après un but inscrit à la 51e minute par... Paolo Maldini. Mais deux buts des Sochaliens Stéphane Paille (81e, photo ci-dessus) et Franck Sauzée (90e) leur permettent d'enlever in extremis la première manche.

Le retour en Italie est épique. Débarquée à Rome dans la matinée du 22 mars, la délégation tricolore conduite par Jean Verbeke, vice-président de la FFF, doit traverser la péninsule d'ouest en est à bord d'un car militaire pour rejoindre San Benedetto del Tronto sur la côte adriatique.

Le lendemain après-midi, la seconde manche, dans une ambiance très "chaude", est encore plus mal engagée que la première. L'Italie mène en effet 2-0 jusqu'à sept minutes de la fin et entrevoit la qualification. C'est alors que surgit à deux reprises le regretté Stéphane Paille, d'abord pour réduire la marque (83e) puis pour égaliser (88e).

Que pouvaient-ils encore arriver à cette équipe sur la route du titre européen ? Ni l'Angleterre de Paul Gascoigne en demi-finales (2-2 et 4-2) ni la Grèce en finale (0-0 et 3-0) ne pourront empêcher les Barrabé, Blanc, Galtier, Angloma, Dogon,Guérin, Sauzée, Paille et autres Cantona de le conquérir !



Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.