Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

5 bonnes raisons de regarder Russie-France



Parce que c’est le Mondial avant l’heure


Cela n’a échappé à personne, la Russie organisera cet été (du 14 juin au 15 juillet) la 21e Coupe du monde de la FIFA. Les Bleus, qui affronteront l’Australie à Kazan, le Pérou à Ekaterinbourg et le Danemark à Moscou, découvriront ce soir le Stade Kretovski de Saint-Pétersbourg. Une enceinte qu’ils retrouveront peut-être lors de la phase à élimination directe…




Parce que ça fait (presque) vingt ans


L’Équipe de France ne s’est plus déplacée en Russie depuis le 10 octobre 1998 dans le cadre des éliminatoires de l’UEFA Euro 2000. Les Bleus s’étaient imposés (3-2) à Moscou, avec des réalisations de Nicolas Anelka, Robert Pires et Alain Boghossian. C’est d’ailleurs la seule victoire tricolore sur le sol russe en sept déplacements (contre trois nuls et trois défaites).




Parce que c’est l’occasion de régler la mire


Les Bleus savent se montrer adroit face à la Sbornaya : trois de leurs six derniers buts face à elle ont été inscrits sur coups de pied arrêtés (deux sur coup franc direct et un sur coup franc indirect). C’est aussi à l’occasion du dernier France-Russie, le 29 mars 2016, que N’Golo Kanté a inscrit son premier (et unique) but en sélection (victoire 4-2), pour sa deuxième cape. 




Parce qu’Olivier Giroud a faim de buts


Face à la Colombie (défaite 3-2), Olivier Giroud est devenu le cinquième meilleur buteur de l’histoire de l’Équipe de France, à égalité avec Just Fontaine et Jean-Pierre Papin, avec trente réalisations. L’attaquant de Chelsea est en grande forme puisqu’il est impliqué dans dix buts sur ses neuf dernières titularisations en bleu.




Pour découvrir le « tsar » de demain ?


Depuis le début des années 2000, seulement six internationaux russes ont évolué en Ligue 1 : Igor Yanovski (Paris SG, 1998-2001), Alexei Smertin (Girondins de Bordeaux, 2002-2003, photo), Dmitry Ananko (AC Ajaccio, 2002-2003), Dmitry Sychev (Olympique de Marseille, 2002-2004), Sergei Semak (Paris SG, 2005-2006) et Rouslan Pimenov (FC Metz, 2005-2006). La rencontre de ce soir pourrait donner des idées aux clubs du championnat de France.



Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Bientôt disponible

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, partager les contenus sur les réseaux sociaux et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies cliquez ici.