Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

8 juillet 1998, Lilian Thuram se met à l’index


Recordman des sélections en Équipe de France, Lilian Thuram (photo principale, dans les bras de Marcel Desailly) n’a inscrit que deux buts en 142 capes. Mais qui valent double ! Le 8 juillet 1998, la France affronte la Croatie au Stade de France de Saint-Denis, en demi-finale de la Coupe du monde qu’elle organise. Après une première mi-temps crispée, les Bleus sont cueillis à froid à l’entame de la seconde période. En cause, un mauvais placement du latéral droit, qui ne s’est pas aligné sur le reste de la défense. Bien servi par Aljosa Asanovic, Davor Suker en profite pour concrétiser de près (0-1, 46e, photo ci-dessous).


Photo AFP/Pascal Georges.

Si le score en reste là, Thuram sera immanquablement mis à l’index comme responsable de l’élimination. Mais les Croates ne savent pas alors que l’heure de la rébellion a sonné. Dès l’engagement, le défenseur du Parme AC se rue à l’attaque, récupère un ballon perdu dans les pieds de Zvonimir Boban pour le transmettre à Youri Djorkaeff, qui le lui remet instantanément : d’un plat du pied déterminé en se couchant au point de penalty, le défenseur trompe le gardien croate Drazen Ladic et rattrape sa bévue (1-1, 47e).

Mais le plus beau reste à venir. Toujours aussi rageur, le Guadeloupéen profite d’une transversale de Zinédine Zidane pour débouler sur son aile, trouver un appui sur Thierry Henry dont il récupère la remise approximative dans les pieds de Robert Jarni, avant d’enrouler de l’entrée de la surface une imparable frappe du gauche qui se loge au ras du poteau (2-1, 70e, photo ci-dessous).



Photo AFP/Pascal Georges.

À genoux, ne semblant pas croire à une telle réussite, il croise les bras et pose son index sur ses lèvres avant d’être englouti par ses coéquipiers venu le féliciter. Un geste resté synonyme d’un doublé unique, qui envoie les Bleus en finale de leur Mondial (2-1).



Ces deux buts décisifs ont rappelé un autre doublé crucial d’un latéral. Le 23 juin 1984 au stade Vélodrome de Marseille en demi-finale de l’Euro face au Portugal, Jean-François Domergue ouvre la marque sur un coup franc que le préposé habituel à cet exercice, son capitaine Michel Platini, lui a laissé tirer. Et alors que les Bleus sont menés en prolongation, le défenseur toulousain égalise. Platini scellera le sort de la rencontre, servi sur un dernier rush de Jean Tigana (3-2 ap) et Domergue ne marquera plus sous le maillot tricolore.



Plus récemment, Benjamin Pavard, également latéral droit, a vécu une autre sorte de "Thuram ", à un but près. En 8e de finale du Mondial 2018, mal aligné sur le but permettant à l’Argentine de revenir au score et s’en voulant, il va sortir une frappe ramenant les Bleus dans le match (2-2, 57e), avant la victoire scellée par un doublé de Kylian Mbappé (4-3). La FIFA consacrera cette réalisation du défenseur alors au VfB Stuttgart "but du tournoi", son unique en bleu à l’heure actuelle.



Outrepassant leurs fonctions en ces soirs de grâce, Domergue, Thuram et Pavard se sont ainsi inscrits dans la lignée du "Sanglier des Ardennes" Roger Marche. Latéral de devoir, un temps recordman des sélections (63), il reste le buteur le plus âgé des Bleus, pour sa seule réalisation à près de 36 ans, synonyme de victoire contre l’Espagne (4-3). Le jour de sa dernière cape…

La rétro du football français

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.