Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

"De la concurrence à chaque poste"


LE RETOUR DE MENDY ?

"Benjamin fait tout ce qu’il faut"

"Il y a de la concurrence à chaque poste, Benjamin (Mendy) est semble-t-il un peu épargné par les soucis physiques qu’il a enchainés après la Coupe du monde 2018. Il a davantage de temps de jeu à Manchester City et une condition athlétique bien meilleure aussi. Ferland (Mendy aussi) revient de deux blessures musculaires. Il a joué un match complet en championnat avec le Real Madrid et un peu plus d’un mi-temps hier. C’est un choix de revoir Benjamin (en remplacement de Lucas Hernandez, blessé), c’est important par rapport à son vécu avec nous. Et il fait tout ce qu’il faut pour revenir à son meilleur niveau."

La liste des Bleus

ET CELUI DE FEKIR ?

"Il a toujours cette capacité à créer la différence"

"Nabil a changé de club et championnat l’été dernier (de Lyon au Betis Séville). Il est dans une équipe qui vit un début de saison pas évident (15e de Liga). À travers les matches que je l’ai vu disputer, il a cette qualité technique, il arrive à être décisif, à marquer, faire marquer... Il n’a pas perdu ses qualités individuelles et possède toujours cette capacité à créer la différence. Il y a de la concurrence pour figurer parmi les 23. Là il est présent, contrairement à la dernière fois où il était trop juste mais ça fait un moment que Nabil fait partie de ce groupe même si je l’ai souvent utilisé en joker ou fait entrer en cours de jeu."

LE MANQUE DE TEMPS DE JEU DE GIROUD

"Sa situation est bien trop inconfortable"

"Il a joué deux minutes de plus qu’avant l’annonce de la liste d’octobre mais il ne faut pas lui enlever les deux buts qu’il a marqués le mois dernier ni son vécu. C’est un joueur important, d’autant plus quand il marque et ça lui arrive très fréquemment ! La situation n’a malheureusement pas évolué en sa faveur mais il est là car j’ai confiance en lui. J’espère qu’en mars sa situation en club sera meilleure. Il n’en est pas responsable, il la subit. C’est un choix et je n’ai pas à juger ceux effectués par Frank Lampard. Mais la situation est bien trop inconfortable pour Olivier par rapport à ses objectifs personnels et en Équipe de France. Il a besoin de temps de jeu. Il fait tout ce qu’il faut en dehors : sur le plan physique, il est très affuté, mais comme tous les autres joueurs, il a besoin d’avoir un temps de présence sur le terrain plus important. Je ne vais pas m’inquiéter aujourd’hui mais j’espère que vous n’aurez pas à me poser la question en 2020."

La conférence du sélectionneur en replay :



GRIEZMANN ET SON ADAPTATION AU FC BARCELONE

"Il a le talent et la qualité"

"Je ne suis pas du tout inquiet. Il y est parce qu’il a le talent et la qualité. Même s’il y a des grands, très grands joueurs au Barca, l’adaptation ne se fait pas du jour au lendemain. C’est lié à des associations, des affinités. Il est utilisé dans un autre rôle là-bas, il doit s’adapter et les autres joueurs aussi. Il n’a pas choisi la simplicité ni la facilité mais c’est un joueur qui se remet en question et qui a rejoint un très grand club. Il s’inscrit toujours dans un collectif. Par rapport à sa qualité et son état d’esprit, je n’ai aucun doute. Il est tellement généreux, toujours au service du collectif… Chez nous, il n’occupe pas le même rôle mais il a une influence très importante sur le jeu de l’Équipe de France."

LA CONCURRENCE EN ATTAQUE

"Ben Yedder, je ne lui ai pas fait un cadeau "

"La titularisation de Wissam contre la Turquie (1-1) ? Je ne lui ai pas fait un cadeau. C’était sa première, au Stade de France, dans une chaude ambiance. Emotionnellement, ça joue forcément. Je connais bien Wissam et c’est quelqu’un d’affectif. Cet aspect l’a certainement conditionné par rapport à ce qu’il s’est passé. Il avait fait de très bonnes choses avec nous, il a un profil différent. Il a montré des séquences intéressantes mais ce n’était pas son meilleur match. C’est un passage pour lui aussi. Cela n’enlève rien à ce qu’il réalise avec Monaco, en Ligue 1, ni ce qu’il a fait à Séville, où il empilait les buts en Championnat et sur la scène européenne la saison dernière. C’est d’ailleurs une très bonne chose pour la Ligue 1 qu’il évolue dans un club français." 

SA 100e SUR LE BANC DES BLEUS

"C’est un chiffre symbolique"

"On va prendre les choses comme elles viennent ! Si tout se passe bien, le déplacement en Albanie sera mon 100e match à la tête de l’Équipe de France. J’ai eu l’énorme plaisir de connaitre ça dans ma première vie de joueur. C’est un chiffre symbolique qui représente la longévité au plus haut niveau. Comme coach, cela n’a pas la même saveur. Je n’aime pas comparer. J’étais très fier d’atteindre cette barre en tant que joueur. Je ne suis pas plus fier de l’atteindre comme sélectionneur mais disons que c’est plus compliqué car là, tout dépend des joueurs."

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.