Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

"Deschamps : "Un moment très, très fort"


Que retenez-vous de cette année 2018 ?

 

"Notre titre mondial, forcément. Il n’y a rien de plus prestigieux qu’une Coupe du monde, rien de plus difficile à conquérir. Sur la ligne de départ, tous les quatre ans, il y a toujours sept ou huit prétendants crédibles au titre. Mais à l’arrivée, un seul rentre chez lui avec le trophée. C’est ce que nous sommes parvenus à faire, le 15 juillet. Comme je le dis souvent, nous avons un privilège rare en tant que footballeurs : pouvoir procurer du bonheur aux gens.  Quand on voit toutes ces scènes de joie en France, l’accueil que nous avons reçu à notre retour à Paris, les témoignages d’affection que nous continuons à recevoir, chaque jour… Nous avons vécu un moment très, très fort".

 



 

Remontons le temps et positionnons-nous début 2018. Pensiez-vous vivre cette émotion, le 15 juillet ?

 

"Nous avons tout fait pour. Dans le football, surtout au très haut niveau, il est toujours difficile de prédire un résultat à l’avance. Au mois de mars 2018, l’Allemagne était peut-être le principal favori. Qui pouvait tabler sur son élimination au premier tour ? L’ambition était là. Nous avons mis tous les atouts de notre côté, notamment dans la préparation de l’évènement où aucun détail n’a été laissé au hasard. Au niveau de la logistique, les services de la Fédération, sous l’impulsion de notre président, Noël Le Graët, et de notre directrice générale, Florence Hardouin, ont fait preuve d’une très grande efficacité. Notre camp de base à Istra a été un atout. Les joueurs étaient heureux d’y revenir après chaque match. Dans la supervision des joueurs et des matches, nous avons également été extrêmement pointilleux".

 

Quelle a été LA décision décisive que vous avez été amené à prendre ?
 

"Des décisions, je suis amené à en prendre tous les jours. Elles ne visent qu’un objectif : le collectif. Je décide toujours en fonction de ce qui me semble être bien pour l’équipe, le groupe. Si je devais sortir une décision, j’évoquerais la liste des vingt-trois, le 17 mai. Les joueurs retenus avaient tous la qualité pour évoluer au plus haut niveau, évidemment. Mais mon objectif, ce n’était pas de réunir les vingt-trois meilleurs mais de former un collectif soudé, uni, capable de bien vivre ensemble sur une longue période. Nous avons été réunis pendant cinquante-cinq jours et le groupe a toujours été animé par un état d’esprit tourné vers le collectif. C’est essentiel. Mon staff, composé d’une vingtaine de personnes unies et solidaires, a su leur montrer l’exemple".

 

 </p> <p style="margin:0cm;margin-bottom:.0001pt"> </p>

L'Italie, l'Espagne et l'Allemagne ont été éliminées au premier tour de la Coupe du monde qui a suivi le titre. Est-ce que cela vous interpelle à quatre ans de la prochaine Coupe du monde, en 2022 au Qatar ? 

 ​

"Un jour, quelqu’un m’a dit : "C’est toujours après les plus grands succès que l’on fait les plus grandes conneries." Dans le succès, il y a toujours une forme de grande euphorie, qui est légitime. La remise en cause est peut-être moins évidente, on peut avoir tendance à croire que ce sera facile. Mais les adversaires aussi analysent ce qu'ils ont bien fait ou mal fait, et c'est très dur de se maintenir. On a pu le voir aux Pays-Bas (en UEFA Nations League). À Rotterdam, nous n’avons pas abordé le match avec notre détermination habituelle et on s’est logiquement inclinés. L'objectif, c'est de se maintenir, de s'améliorer parce qu'on peut toujours s'améliorer en gardant nos points forts. Tout en sachant que les autres aussi s'améliorent et ont des mérites. Mais la remise en question doit être aussi importante, si ce n'est plus importante, après un grand succès. Sur ce plan-là, les champions du monde, depuis septembre, ont répondu à mes attentes. Le groupe reste ouvert : trois nouveaux ont fêté leur première sélection (Tanguy Ndombélé, Ferland Mendy, Alasanne Pléa). Pour 2019, notre ambition est claire : nous qualifier pour l’Euro 2020".

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Bientôt disponible

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.