Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Didier Deschamps : "C'était très tactique"


Quatre jours après la large victoire face à l’Ukraine en amical (7-1), Didier Deschamps retient la solidité défensive démontrée par les Bleus lors du match nul concédé contre le Portugal (0-0) en Ligue des Nations.

LE MATCH ? 
"Pas d’étincelle sur le plan offensif"  

"Je ne ressens pas de frustration, le score me paraît logique. C’était un match solide, très tactique, où les défenses ont pris le pas même s’il y avait des joueurs de qualité offensivement des deux côtés. Il y a eu peu d’occasions. On est d’ailleurs à peu près à égalité au niveau des statistiques. Il y a eu peu de décalages. Ce n’était pas un mauvais match. On a eu davantage de maîtrise en seconde période. On a eu peu de situations, car ils ont bien défendu et les mouvements n’étaient pas suffisants ou les passes n’arrivaient pas. Je m’attendais à ce type de match face à une équipe du Portugal qui a de la qualité et est compacte. On a bien défendu aussi. Il n’y pas eu d’étincelle sur le plan offensif."

LA PRESTATION DE RABIOT ?  
"Il est en confiance et ça se voit"

"Lors du dernier stage, Adrien avait fait un bon match, ce soir aussi. Je ne vais pas le dissocier du milieu de terrain avec Kanté, Pogba et Griezmann. Il a cette aisance et cette qualité technique. Il a amené beaucoup plus de détermination, de présence. Les milieux de terrain ont été bons, comme ceux de mercredi l’avaient été. Il y a beaucoup de qualité dans ce secteur de jeu. Adrien a fait un match solide, dans son registre, il est en confiance et ça se voit, tant mieux."

LE RETOUR DE POGBA COMME TITULAIRE ? 
"J’ai retrouvé un bon Paul"

"Je l’ai trouvé bien ce soir, mieux encore en seconde période, par rapport à son rythme, son gabarit. J’ai retrouvé un bon Paul. Il n’est pas toujours là pour marquer des buts et faire marquer. Il a du volume, sur le plan technique, il était bien aussi. Ensuite, c’est le liant avec l’attaque qui doit s’améliorer."

SON AVIS SUR KIMPEMBE ?
"Solide comme l’ensemble de la défense"

"Ce n’est pas un test. Cela fait un moment qu’il est avec nous, il ne commençait pas les matches. En ce moment, je répartis les temps de jeu. À Paris, sa situation a évolué, il enchaîne davantage. Il a toujours cette capacité athlétique et il y a ajouté de la concentration. Tant mieux, même si à la fin, une petite relance aurait pu nous coûter cher sur ce petit ballon flottant. Il a été solide comme l’ensemble de la défense."

L’ARRÊT DE LLORIS DANS LE TEMPS ADDITIONNEL ?
"Hugo a répondu présent"

"À la fin, il a un arrêt à faire qui est décisif. Je ne sais pas si c’est l’homme du match car il n’a pas eu beaucoup d’arrêts. Ce soir, il est difficile de sortir un joueur offensif. Je fais en sorte d’aligner une équipe pour créer des situations ou marquer des buts. Si on ne peut pas gagner, il ne faut pas perdre le match. Le Portugal était aussi dans cet esprit-là. Ce sont eux qui ont eu cette dernière opportunité. Tant mieux qu’Hugo ait répondu présent, comme souvent, pour sa 117e sélection."

UN DUEL FRANCE/PORTUGAL POUR LA PREMIÈRE PLACE ?
"D’abord penser à la Croatie"

"C’est toujours difficile de se projeter, on est à mi-parcours et on a 7 points comme le Portugal. La Croatie a battu la Suède (2-1). Si le Portugal et la France gagnent tous leurs matches, forcément ce qui sera décisif ce sera la confrontation directe. Il y a neuf points à prendre. Avant de penser au match au Portugal en novembre, il faut d’abord penser à la Croatie qui arrive dans trois jours (mercredi 14 octobre) comme le Portugal va affronter la Suède." 

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.