Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Didier Deschamps : "Un objectif à atteindre"


La liste - "La logique de groupe reste importante"

"La logique de groupe est toujours importante dans mon esprit, et elle l’est, là encore, sur ce dernier rassemblement de l’année 2018, avec l’objectif qui est le nôtre de finir premier de notre groupe pour se qualifier pour le final four de la Nations League au mois de juin. On est dans de très bonnes dispositions avec nos 7 points avant ce dernier match aux Pays-Bas pour faire en sorte de valider notre première place. Évidemment, indépendamment des petits soucis physiques que peuvent avoir les joueurs, certains qui sont là aujourd’hui ont plus ou moins de difficultés dans leur club, de par leurs performances ou de par la situation de leur club. Mais par rapport à ce qui s’est passé et sur ce que groupe a réalisé dans le cadre de notre objectif post-Coupe du monde, cette notion de groupe reste importante".  

Le retour d'Anthony Martial - "Il acquiert une certaine maturité"

"J’estimais que celui que je prenais à sa place amenait des choses plus importantes par rapport au collectif. Cela fait un moment qu’il est avec l’Équipe de France, il a eu de bonnes périodes et d’autres plus difficiles, ce constat vaut aussi avec son club. Aujourd’hui, ce qu’il réalise avec Manchester est plus proche de ce qu’il est capable de faire régulièrement en termes d’investissement et surtout d’efficacité. On parle d’un joueur encore jeune, qui je l’espère est en train d’acquérir une certaine maturité. Cela se voit à l’importance qu’il a pris ces dernières semaines à Manchester, dans la tête de José Mourinho, dans ses choix, et sur ce qu’il réalise sur le terrain. Il est capable de faire très bien ou d’être beaucoup moins bien selon les périodes. Cela a toujours été un peu le souci d’Anthony, il le sait, je le lui ai dit. Il a un potentiel incroyable, mais il ne le fait pas toujours voir avec régularité. C’est dans sa nature, il doit lutter contre ça pour passer le cap, arriver à avoir de la régularité tout au long d’une saison voire de plusieurs saisons sur des performances de haut niveau. Il peut et doit le faire". 



La dernière sélection d'Anthony Martial, le 27 mars 2018 contre la Russie à Saint-Pétersbourg en match amical (victoire 3-1).

Les cas individuels - "Logique que Ndombele revienne"

Lucas Hernandez : "Lucas ne va pas au mieux, il n’est pas là. Il a un souci musculaire au niveau d’un adducteur, qui nécessite un arrêt trop long par rapport à nos échéances". 

Raphaël Varane​ : "Il a une petite blessure depuis une dizaine de jours. Il a repris l’entraînement individuel et reprendra en fin de semaine l’entraînement collectif. Il est possible qu’il joue ce week-end. J’ai échangé avec lui, il n’y a pas de souci particulier. Son arrêt a été relativement court, il avait enchaîné beaucoup de matches avant. Donc il sera avec nous lundi". 

Benjamin Mendy : ​"Benjamin a repris la compétition dans une équipe très performante (Manchester City, ndlr). Il enchaîne les matches et est revenu à un bon niveau et même mieux qu’il n’était durant la Coupe du Monde où il sortait d’une grave blessure. C’est une force de la nature et c’est aussi un jeune joueur qui doit prendre conscience de tous les exigences du haut niveau, sur et en dehors du terrain. Et là, évidemment, Il sera plus fort".

Tanguy Ndombele : "Il a mis à profit son temps de jeu sans crainte ou appréhension, il a tout de suite été libéré et à l’aise, avec beaucoup de puissance, d’agressivité aussi. Il est capable par la passe d’éliminer des lignes, et bien dans ce qui est orientation avec le ballon. J’ai eu confirmation dans ce qu’il a fait avec nous le mois dernier de ce que j’avais pu voir ou penser de lui. C’est logique qu’il revienne". 

Kylian Mbappé : "Il est capable de faire des choses extraordinaires, il suffit de regarder ses statistiques en termes d'efficacité. C'est un leader offensif pour le PSG et pour nous aussi, mais ce n'est pas quelqu'un qui cherche à prendre plus de place qu'il n'en occupe déjà naturellement. C'est un jeune joueur qui vit très bien sa situation et ne revendique rien. Et il a encore une marge de progression, ce qui est fabuleux". 



Tanguy Ndombele, contre l'Islande le 11 octobre dernier à Guingamp (2-2). 

La concurrence à certains postes - "Toujours le choix dans la qualité"

"Ceux qui sont là ont un vécu international avec nous. Cela ne nous empêche pas de suivre régulièrement d’autres joueurs, cela fait partie de notre travail d’observation et à un moment, il faut faire des choix. On suit cinq ou six joueurs minimum à chaque poste. Dans quatre mois, pour le prochain rassemblement, on verra. Une analyse sera faite, comme à chaque fois, par rapport à l’évolution. On est continuellement en éveil par rapport aux performances des joueurs et leur progression, aux moments où ils sont peut-être en difficulté. La réflexion approfondie que j’ai avec mon staff consiste à avoir une vision sur le présent et le moyen/long terme par rapport au potentiel des joueurs. Quand je décide d’en prendre un, ce n’est pas pour en essayer un autre ensuite. On va au bout, cela nous donne raison ou tort, et cela n’empêche pas de regarder les autres joueurs. Le choix se fait toujours dans la qualité".   

La dernière liste de l’année - "Bien clôturer 2018"

"Cette dernière liste ne me procure pas de sentiment particulier. Avec ce titre de champion du monde, 2018 a été une année fabuleuse, mais il ne faut pas minimiser non plus ce que l’on a été capable de faire à la reprise avec cette Nations League, en jouant deux fois l’Allemagne et les Pays-Bas. Beaucoup d’entre vous s’interrogeaient en septembre sur la motivation des joueurs. Le groupe a envie d’aller chercher d’autres choses, d’avoir d’autres objectifs et là, on en a un, on doit l’atteindre. Pour bien clôturer cette année cela passe par nos deux prochains matches. Après, on basculera sur le tirage au sort des éliminatoires de l’Euro 2020 et la période de qualification qui commencera au mois de mars."

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Bientôt disponible

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.