Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

France-Croatie (4-2) : l'analyse de Didier Deschamps et les réactions


L'ANALYSE DU SÉLECTIONNEUR

Didier Deschamps : "C’est le moment pour faire des tests"

Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, s’est exprimé dans la foulée du succès contre la Croatie (4-2) en Ligue des nations ce mardi soir au Stade de France. Le deuxième en trois jours après la victoire ramenée de Suède (1-0).

Le match ? "La seconde période a été meilleure"
"On a été en difficulté durant les trente premières minutes. On n’était pas trop dans le rythme, le mérite en revient à la Croatie. On était timides sur le plan technique et on a fait quelques erreurs. Après trente minutes, j’ai senti qu’il y avait moins d’essence dans le moteur en face et on a repris le dessus. Rentrer au vestiaire à la mi-temps à 2-1 ? C’est flatteur pour nous. La seconde période a été meilleure, on était plus en confiance et on a été efficaces. On a réussi à mettre 4 buts, on aurait pu en mettre plus. On doit passer par des périodes difficiles, c’est le moment."

Le système en 3-5-2 ? "L’état d’esprit est là, les intentions aussi"
"J’ai effectué beaucoup de changements (7) par rapport au match en Suède. Cela nécessite de la répétition pour avoir des automatismes. L’état d’esprit est là, les intentions aussi. Comme tous les systèmes, il y a des avantages-inconvénients. Cela nous servira avec le staff, on va pouvoir analyser ces deux matchs. Je considère que c’est le moment pour faire des tests. C’est normal de rencontrer des difficultés. Je préfère les avoir maintenant plutôt que durant la compétition en juin prochain."

Griezmann ? "L’Équipe de France a besoin d’Antoine à ce niveau-là"
"Antoine, je le connais. Après le premier match en Suède, je savais qu’il serait mieux ce soir. Plus il a de rythme, mieux c’est.  Ensuite je l’ai économisé en le sortant en seconde période. Il a mis du liant, il a une bonne relation avec Anthony Martial notamment. C’est lui. Je ne sais pas ce qu’il se passera en club, mais l’équipe de France a besoin d’Antoine à ce niveau-là."

La première de Camavinga ? "Il est tellement à l’aise"
"Je lui avais déjà parlé en début de stage. Avant son entrée en jeu, je lui ai répété qu’il garde son naturel. Ce n’est pas toujours évident de porter le maillot de l’Équipe de France, même dans un stade vide, il y a un poids, une responsabilité mais Eduardo est tellement à l’aise… Sur le plan athlétique, il est bien et a cette capacité d’utilisation du ballon qui lui permet de dégager de la sérénité et de la tranquillité. Cette première sélection ? Tant mieux pour lui. Il devient le plus jeune international à avoir porté le maillot bleu et il a le potentiel pour revenir."

Le bilan de ces deux matchs ? "Objectif atteint"
"Le contexte a pris beaucoup de place mais on a atteint l’objectif en obtenant les 6 points. J’espère que l’UEFA prendra conscience de la réalité. Pouvoir bénéficier de 5 changements, c’est important ; Nous avons tous comme objectif l’intégrité des joueurs. J’avais fait sept changements au coup d’envoi, j’ai fait mon troisième changement plus tôt que d’habitude sans savoir si tout le monde pourrait aller au bout."

 

LES REACTIONS DES BLEUS

Eduardo Camavinga : "De la joie et de la fierté"



Moussa Sissoko : "Objectif atteint'



Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.