Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Frappart et Deschamps primés


L'International Federation of Football History & Statistics (IFFHS) a dévoilé ce samedi matin l’identité des vainqueurs de ses prix annuels. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le football français est largement mis à l’honneur par l’organisation basée à Lausanne.

Didier Deschamps meilleur sélectionneur masculin

En 2018, quelques mois après la conquête de la deuxième étoile, Didier Deschamps avait été nommé meilleur sélectionneur de l’année. Le patron de l’équipe de France récidive en 2020. Avec 100 points, il devance Roberto Martinez, le sélectionneur espagnol de la Belgique (95 points), Luis Enrique (Espagne, 60 points), Tite (Brésil) et Fernando Santos (Portugal, 40 points).

Entre septembre et novembre, les Bleus ont disputé huit matches, en ont remporté six pour un nul et une défaite. Ils ont inscrit 19 buts et en ont encaissé 9. Avec cinq victoires et nul (soit 16 points sur 18 possibles), 12 buts marqués et 5 encaissés, ils présentent le meilleur bilan de la Ligue des Nations, tous groupes et toutes Ligues confondus.

Didier Deschamps est le quatrième sélectionneur français après Aimé Jacquet (1998), Roger Lemerre (2000) et Jacques Santini (2003) à inscrire son nom au palmarès de l’IFFHS. Seuls Vicente Del Bosque (2009, 2010, 2012, 2013), Joachim Löw (2014, 2017), Fernando Santos (2016, 2019) et désormais Didier Deschamps (2018, 2020) ont été primés à plus d’une reprise depuis la création de ce prix en 1996.


Le trophée de meilleur entraîneur de l'année remis à Didier Deschamps en 2018 (photo Guillaume Bigot/FFF).

Stéphanie Frappart meilleure arbitre féminine

Mercredi soir, Stéphanie Frappart est devenue la première femme à diriger un match masculin de Ligue des Champions (Juventus Turin-Dynamo Kiev, photo ci-dessous). Trois mois plus tôt, le 6 septembre, elle était déjà devenue la première femme arbitre central d'un match international en compétition officielle masculine (06-09-2020, Malte-Lettonie, Ligue des Nations).

Meilleure arbitre de la Coupe du monde féminine 2019, arbitre de la finale (États-Unis-Pays-Bas), première femme arbitre central d’un match de Ligue 1 (Amiens-Strasbourg, le 28 avril 2019) mais aussi de Ligue 2 (Niort-Brest, le 8 août 2014), l’ancienne milieu de terrain de l’AS Herblay est primée par l’IFFHS comme en 2019, année où elle avait également dirigé la finale de la Supercoupe de l’UEFA (14 août 2019, Chelsea-Liverpool). Une première pour une femme

Lire : Les premières de la première



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Stéphanie Frappart et Alvaro Morata, l'attaquant de la Juventus Turin (photo Vincenzo Pinto/AFP).

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.