Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

LA CONFÉRENCE DE VEILLE DE MATCH (replay)


L'Équipe de France affronte ce mercredi 14 octobre (20h45, sur TF1) la Croatie au stade Maksimir de Zagreb. 



L'ESSENTIEL DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE

 

DIDIER DESCHAMPS (sélectionneur national)

L’ambiance au stade Maksimir mercredi soir - "Plutôt une bonne chose"

"Qu’il y ait du monde [7 000 spectateurs autorisés], c’est plutôt une bonne chose pour les joueurs, et évidemment c’est mieux pour la Croatie. Il faut voir cela voir cela du bon côté. À partir du moment où les autorités croates ont décidé que c’était possible, il n’y pas à en discuter. Chez nous, ça n’est pas possible, il n’y a pas à en discuter non plus. C’est comme ça. Il faut accepter les décisions prises."

La gestion du temps de jeu des joueurs - "Pas d'autres critères que les miens"

"L’ensemble des joueurs est disponible pour participer à la séance de ce soir, qui sera relativement courte par rapport au match joué il y a quarante-huit heures. Ensuite je réfléchirai par rapport à ce qu’ils ressentent et au bilan médical, bien qu’il n’y ait pas de souci particulier. Chaque joueur a une situation avant de venir en stage, puis en fonction des matches joués, le premier [Croatie] et le deuxième [Portugal], ou un des deux. Après je suis désolé, d’autres critères que ceux-là ne rentreront pas en ligne de compte [référence au match de Ligue 1 du Paris SG programmé vendredi soir]. Il y a un match international à jouer." 

La Croatie plus forte avec Luka Modric - "Une infuence importante"

"Luka Modric est un très, très grand joueur, et forcément l’équipe de Croatie avec Luka Modric est bien plus forte, parce qu’il a une influence importante. C’est un leader technique, par la qualité de ses passes et les buts qu'il marque, et aussi un leader psychologique. Il n’a pas été Ballon d’or pour rien. Si la Croatie est arrivée en finale de la Coupe du monde en Russie, elle le doit beaucoup à Luka Modric. Il n’a pas de position vraiment fixe mais lorsqu’il a le ballon dans les pieds, il est capable de bonifier le jeu de la Croatie. On en tiendra compte comme à chaque qu'une équipe possède un joueur influent. En plus, c’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup. Humainement, c’est vraiment une bonne personne, avec beaucoup d’humilité et de sincérité."

Le positionnement d’Antoine Griezmann - "32 buts et 21 passes décisives, ça parle"

"Je sais très bien où il est le mieux et où il est le plus influent, c’est dans une position axiale bien évidemment, je n’ai pas besoin d’en discuter avec lui. Il y a un manque de repères, vous savez pourquoi, donc à chaque fois cela met parfois un petit peu de temps. Il a été beaucoup mieux en seconde mi-temps qu’en première [contre le Portugal]. Il est dans un registre offensif, avec un volume de jeu qui permet aussi de le considérer comme un milieu offensif. Je veux bien que vous restiez sur le dernier match, mais après [Antoine Griezmann] ce sont des chiffres qu’il ne faut pas oublier : 32 buts et 21 passes décisives en 82 sélections. Ҫa parle ! Je sais sa qualité et ce qu’il est capable de donner à l’équipe."


Didier Deschamps a découvert mardi le stade Maksimir de Zagreb, déjà paré des couleurs de la Croatie. (Photo Franck Fife)

 

HUGO LLORIS (capitaine de l'Équipe de France)

Retour sur la rencontre face au Portugal - "Un match compliqué"
"C’était un match compliqué, car l’adversaire a été très solide et nous a laissé peu d’espaces, que l’on n’a pas su exploiter. Il y a aussi des points positifs, comme notre prestation défensive où l’on a fait preuve d’une grande rigueur. On n’a pas le temps de gamberger, on joue un troisième match qui s’annonce décisif puisque la Croatie joue déjà sa place dans cette compétition. Il faudra être prêt."

7000 personnes dans le stade - "Une saveur supplémentaire"
"Le football a besoin de ses supporters, même si on comprend la situation sanitaire et qu’on s’y adapte. Pouvoir jouer devant des spectateurs demain, ça nous motive et cela donne encore une saveur supplémentaire à la rencontre. Tout est réuni pour un grand match, on devra être encore meilleurs que face au Portugal si l’on veut gagner demain. Il y aura certainement un peu d’adversité, oui, mais cela ne peut que nous motiver pour réaliser la performance adéquate, à savoir gagner. Luka Modric ? Son retour va apporter encore plus d’aisance technique dans leur entrejeu, il y aura une grande bataille au milieu du terrain demain que nous devrons gagner."

La forme d’Antoine Griezmann - "Il aide toujours l’équipe"
"On ne peut pas remettre en question quelqu’un comme Antoine, par rapport à tout ce qu’il a apporté à cette équipe et à ce maillot. Après, comme tout joueur, il y a des hauts et des bas, et même si Antoine connaît une période moins faste sur l’aspect offensif, il multiplie les efforts défensifs et aide toujours l’équipe. Il faut qu’il continue à faire le dos rond, ça finira par tourner car c’est un grand joueur. De toute façon, nous devons nous concentrer sur notre collectif pour que les individualités brillent."

Le système en 4-4-2 en losange : "Travailler pour gommer les imperfections"
"L’animation offensive n’a pas été assez bonne, ça n’est pas lié à notre trio d’attaque mais à toute l’équipe. On doit faire mieux dans le positionnement, dans le mouvement des ballons et dans les trente derniers mètres. Après pour les points positifs, le travail des quatre défenseurs et des trois milieux a été très bon et on a présenté une vraie solidité. Il faut continuer de travailler pour gommer les imperfections."

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.