Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

"La victoire d'un groupe soudé"


L’Argentine, un match fondateur ?

Florian Thauvin : "Il est clair que le match d’hier a créé une dynamique, il a été marquant pour tout le monde. C’était un match magnifique, extraordinaire. On a pu voir le bonheur de tous les joueurs et du staff à la fin. Oui, c’est un peu un modèle pour nous. Cette rencontre a été préparée de la meilleure des façons, l’équipe a tout donné et s’est battue jusqu’au bout. Quand je rentre, je sais que j’ai dix minutes pour me mettre « chiffon » et soulager mes coéquipiers. Tout était réuni pour qu’on l’emporte. Comme vous avez pu le voir, après, c’était la fête. On est heureux et fiers de cette qualification. Cela restera un grand souvenir pour tout le monde."

Antoine Griezmann : "Fondateur, je ne sais pas. Ce qui certain, c’est que ce match va nous donner énormément de confiance pour ce que l’on fait. Tactiquement le coach a joué juste On a travaillé, on était au top et ça a marché. J’ai été surpris de voir l’Argentine jouer sans attaquant. Ensuite, on a bien géré la connexion entre Messi et Banaga.  Ce fut un match un peu fou-fou, c’était le pied d’être sur le terrain. Pour les supporters, c’était vraiment un beau match, mais dur à jouer pour nous, avec beaucoup de souffrance. Personnellement, je suis au top physiquement, toujours prêt à jouer quatre-vingt-dix minutes."

La montée en puissance des Bleus ?

Florian Thauvin : "L’équipe est montée en puissance sur ce match, elle avait conscience de jouer un match important. On progresse ensemble et j’espère que l’on continuera à hausser notre niveau de jeu. Tout le monde se donne à 100 % à l’entraînement, tout le monde est prêt, le groupe est soudé, comme le montre l’image des remplaçants qui sont tous entrés sur le terrain après le quatrième but. Chapeau aux gars qui étaient sur le terrain, ils sont su réagir à un moment compliqué de cette partie qui s’est jouée au mental. Cette force de caractère nous servira pour la suite. On va savourer, sans s’enflammer et bien récupérer car on laisse beaucoup de forces dans ce genre de match."

Antoine Griezmann : "Cela a été un gros match. Cela nous fait du bien, on est là pour gagner. On était soudé, on a bien défendu et on vu des mecs qui ne doutaient pas et qui ont répondu présent, dans une ambiance sud-américaine. On est allé chercher cette victoire. L’égalisation de « Ben » (Benjamin Pavard) a été  un gros soulagement. C’était beau de voir les remplaçants venir célébrer le but avec nous.  On doit s’améliorer en attaque placée, être plus patient et meilleur dans le dernier geste. On est sur la continuité de l’Euro, la France est une équipe dure à  battre, qui défend bien ensemble, avec des jeunes plus percutants devant."



Kylian Mbappé homme du match ?

Florian Thauvin : "Je lui ai donné un nouveau surnom, « 37 », pour sa pointe de vitesse à 37 km/h. C’est magnifique, bien pour lui. On a vu qu’il était capable de faire la différence dans un grand match. La France peut être fière d’avoir un joueur comme lui. Il ne lui manque pas grand-chose pour être du niveau des très grands. Kylian possède d’énormes qualités qu’il exploite très bien pour le collectif. Après le match, il était tranquille, serein, comme après tous les autres matches. Je n’ai pas vu de changement. Benjamin Pavard a marqué un but important et exceptionnel. Lui aussi démontre toutes ses qualités."

Antoine Griezmann : "Il confirme ce que l’on pense de lui. Il impressionne par sa pointe de vitesse et aussi pour sa tranquillité. Dans les vestiaires et dans le tunnel du stade, il était tranquille, heureux de jouer ce match. Il est à l’écoute, il a envie de travailler. Sur le terrain, il aime les une-deux, la profondeur, les gestes techniques. Il sera un top-joueur quand il aura encore plus envie de marquer. Maintenant, les Uruguayens vont voir le match, ils vont changer leur façon de défendre sur lui. À nous de l’aider et de mettre dans les meilleures conditions."

Le quart de finale contre l’Uruguay ?

Florian Thauvin : "L’équipe d’Uruguay est plus groupée, plus compacte que l’Argentine. Elle joue en 4-4 2, à l’image de l’Atlético de Madrid. Elle défend bien, elle est solide, commet rarement d’erreurs, et se montre dangereuse en attaque. Elle possède des joueurs qui ont beaucoup d’expérience. Ҫa court beaucoup, ça joue au ballon et ça se projette vite en avant. Il faudra essayer de trouver des espaces dans leur dos. Cela sera un match compliqué. Dès lundi on va bien analyser cette équipe. Antoine Griezmann aura des précieux conseils à nous donner."

Antoine Griezmann : "Il y aura beaucoup d’émotion pour moi face à mes coéquipiers de l’Atlético, Godin, Jimenez (défenseurs centraux, ndlr). Diego Godin est le parrain de ma petite fille. Ils connaissent tout de moi et je connais tout d’eux. L’Uruguay, c’est un 4-4-2 bien compact avec deux joueurs devant qui restent un peu plus haut mais qui travaillent pour l’équipe. Cavani fait 10 000 appels. C’est beau. C’est ce que je vis tous les jours à l’Atlético. Ils vont jouer leur match, prendre leur temps, tomber sur le terrain, aller voir l’arbitre. À nous de rester calmes, d’être patients. Cela va se jouer sur des détails. Il f faudra faire attention sur les coups de pied arrêté et sur nos possessions en phase offensive. On a une semaine pour savoir comment leur faire mal et marquer."

 

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.