Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Le point-presse de Lisbonne (replay)




L'essentiel du point-presse

 

DIDIER DESCHAMPS : "ON SAIT POURQUOI ON EST LÀ"

Sur Kylian Mbappé ? – "Je déciderai demain matin"
"Il va faire la première partie de l’entraînement à part, parce qu’il a un travail spécifique. On verra par la suite. Pour lui comme pour d’autres joueurs, j’attendrai ce qui se passe à l’entraînement et un point sera fait demain matin pour voir comment ils sont les uns et les autres avant que je prenne les décisions par rapport au match de demain soir."

Sur la défaite contre la Finlande ? "C’est censé nous servir"
"On était mobilisé. Après, le match ne s’est pas passé comme on le souhaitait. L’adversaire nous a imposé beaucoup de rigueur et d’agressivité défensive. C’est censé nous servir mais ce n’est pas le même adversaire demain, c’est un autre contexte. On sait très bien pourquoi on est là et le Portugal sait très bien pourquoi il est là, aussi. En cas de victoire, ce match peut-être décisif. Je le sais, les Portugais le savent aussi."

Sur le match contre le Portugal – "Les intentions seront là"
"Le Portugal va tout faire pour gagner le match et nous aussi. Prévoir ce qui peut se passer, c’est difficile. Je m’attends à un match probablement similaire à celui que l’on a eu il y a un mois, avec deux équipes très solides, très tactiques. On peut partir avec des intentions d’avoir le ballon mais cela ne garantit pas le succès. Les intentions seront là côté portugais mais nous aussi. On ne va pas venir ici pour subir, mais c’est possible que cela soit le cas à des périodes. Toutes les équipes font en sorte d’avoir le ballon et de créer des problèmes à l’adversaire. Et quand on ne l’a pas, c’est aussi être efficace défensivement, comme les deux équipes ont très bien su l’être en octobre. Demain ? On verra."

Sur le Portugal – "Une équipe solide et complète"
"Le Portugal fait partie des très, très bonnes équipes. Elle est très solide, avec une très, très bonne organisation, avec certaines options plus ou moins offensives, notamment dans la construction de son milieu de terrain. Ils ont cette capacité à savoir bien défendre mais ils marquent beaucoup de buts aussi. Ils jouent très fréquemment dans le même système, avec des joueurs de très grande qualité, également sur le banc. C’est une équipe complète, qui n’est pas championne d’Europe pour rien. Elle a gagné la première édition de la Ligue des Nations. Elle fait partie des meilleures nations, je le savais. Cela se joue comme souvent à des détails, mais le potentiel de cette équipe est de très haut niveau."

Sur le système de jeu – "Être le plus dangereux pour l'adversaire"

"Je peux changer d’un match à l’autre, avec le même objectif, celui d’être le plus performant et le plus dangereux pour l’adversaire, et d'avoir le système qui convient le mieux aux joueurs. L'objectif numéro un est de mettre tous les joueurs à la meilleure position. Et quand on n’a pas le ballon, d’être capable de bien défendre. Le choix sera fait en fonction de ça. Après le résultat fera dire que c'était bien ou pas bien. Des systèmes, on est capable d’en utiliser plusieurs. Je fais une équipe qui soit équilibrée."

 



HUGO LLORIS : "TOUT DONNER POUR ATTEINDRE NOTRE OBJECTIF"

Sur la défaite contre la Finlande ? - "À nous de rebondir"
"Il y avait beaucoup de déception, l’équipe était touchée. L’aspect positif, c’est qu’un match très important arrive en peu de temps. On a déjà fait l’analyse du match, on s’est remis en question collectivement et personnellement. On sait la responsabilité qui est la nôtre quand on porte ce maillot. Perdre contre la Finlande ne nous satisfait pas. À nous de rebondir demain."

Sur le match Portugal-France ? - "Un choc"
"Ce sera un match avec enjeu, avec les deux favoris du groupe présents. C’est très serré au niveau des points, ça se jouera à pas grand chose demain. On aura envie de rebondir après notre défaite face à la Finlande. Il y aura de grands joueurs sur le terrain, on essaiera de tout donner pour atteindre notre objectif et de se qualifier pour les demi-finales."

Sur le Portugal ? - "On sent une équipe sûre d'elle"
"On a beaucoup de respect pour cette grande nation du football, portée par une nouvelle génération qui donne beaucoup d’énergie et d’ambition à cette équipe. On sent une équipe sûre d’elle avec un savant mélange d’expérience et de nouveauté. Ce sera un très grand match, avec de grands joueurs des deux côtés. C’est le genre de matches qu’on veut jouer quand on est professionnels. Quel que soit le résultat de demain, l’Euro est une compétition différente, avec une autre approche. Après oui, en vue de cet Euro, c’est toujours intéressant de se mesurer aux meilleures nations. Le Portugal est tenant du titre de l’Euro et de la Ligue des Nations, ce sera donc un gros test."

Sur l'impact de Cristiano Ronaldo - "Le Portugal, ce n'est pas que Ronaldo"
"La réponse face à Cristiano Ronaldo sera toujours collective. Tout le monde doit être à son meilleur niveau. C’est un exemple dans le monde du foot par ses records, sa longévité et ses statistiques. Mais le Portugal ce n’est pas que Cristiano Ronaldo, c’est un collectif pour lequel on a beaucoup de respect et d’admiration. On sait aussi que lorsqu’on affronte le Portugal on doit être à notre meilleur niveau, et on fera tout pour y être."

Sur l’impact du huis clos - "On essaie de s'adapter"
"Ça fait un moment qu’on évolue à huis clos, on essaie de le prendre positivement et de s’adapter. Pour rester dans le match je donne de la voix, je communique, j’essaie d’aider mon équipe comme ça. Chacun ses trucs. Ça me rappelle les matches de jeunes, on avait très peu de spectateurs également, mais le niveau était également compétitif."

Sur la fatigue ? - "Toutes les équipes concernées"
"La semaine a été particulière, on n’a pas pu faire de séance avec tous les joueurs. Je pense que tout le monde sera opérationnel demain. Je pense, à l’image de toutes les grandes nations dans ce tournoi, que les équipes présentent toutes de la fatigue mais qu’elles souhaitent toutes aller le plus loin possible."

Sur Raphaël Varane ? - "Il répondra présent"
"Raphaël est un grand champion avant tout. Il a une grande expérience, il évolue depuis neuf ans au Real Madrid, il a un vécu et une légitimité. C’est un leader de notre équipe, et comme chaque leader, il est capable d’élever son niveau dans les grands matches. Comme chaque joueur, il peut avoir des moments un peu plus difficiles, mais je le connais et je sais qu’il répondra présent demain."

Sur Paul Pogba - "C'est un grand champion"
"Paul manque de rythme, mais à l’image de Raphaël (Varane) ou d’Antoine (Griezmann) c’est un grand champion. Il a le sourire, il est prêt à relever des défis à nos côtés. Ce maillot représente énormément pour lui, donc je ne me fais aucun souci pour lui."

Sur Anthony Lopes (gardien du Portugal et de l'Olympique Lyonnais) - "Je l'ai vu gravir tous les échelons"
"J’ai beaucoup d’admiration pour le gardien et pour l’homme. Je l’ai vu arriver dans l’effectif professionnel de l’OL et grimper tous les échelons pour devenir l’un des meilleurs gardiens de notre championnat. Il contribue grandement aux bons résultats de Lyon. Le Portugal a la chance de pouvoir compter sur lui et sur Rui Patricio, un autre immense portier. Je suis toujours en contact avec Anthony, je le suis avec attention."

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.