Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

LE POINT-PRESSE DES BLEUS EN REPLAY








STEVE MANDANDA

Le plus ancien de la sélection – « Une fierté d’être encore là »
« C’est une réalité, aujourd’hui je suis le plus ancien, j’ai un rôle à jouer et ce rôle je l’assume et le tiens avec grand plaisir lorsqu’on me demande mon avis. C’est une fierté pour moi d’être encore là aujourd’hui, je suis heureux de pouvoir continuer en Bleu ».

Jouer La Finlande avec le Portugal en tête ? – « La meilleure des préparations, c’est la victoire »
« On est conscient de cette rencontre, tout en sachant que le Portugal arrive vite. Le but est de bien préparer ce premier match, c’est la meilleure des préparations pour le match décisif qui nous attend samedi. »

Des cadres en difficulté – « Ils répondront présents »
« Est-ce que cela me rend inquiet ? Non, pas du tout. Ce sont des joueurs très important pour nous, qui ont toujours répondu présent peu importe les circonstances, donc je ne suis vraiment pas inquiet. On a travaillé avec tous ces cadres hier, dans la bonne humeur et la compétitivité, c’était très bien. On les connait, ils répondront présents lorsque les grandes échéances arriveront ».

Les relations clubs/sélection – « Porter le maillot bleu, peu importe la fatigue »
« Personnellement je n’ai jamais été confronté à ça. C’est souvent délicat, cela se passe entre le club la fédération et les entraineurs. En tant que joueur on a toujours envie de venir en sélection, c’est une fierté et un honneur. On a énormément de matches, c’est vrai, je comprends la situation des clubs. Mais quand on est joueur, on ne veut qu’une chose, c’est porter le maillot bleu, peu importe la fatigue et l’accumulation des matches ».

Le calendrier chargé – « Difficile de se plaindre »
« C’est une réalité, on joue beaucoup plus que d’habitude, on a pris du retard notamment sur les Coupes d’Europe donc il faut le rattraper. On constate plus de blessures, probablement dues au calendrier. Mais il ne faut pas oublier le contexte mondial, on a la chance de pouvoir faire notre métier, notre passion. C’est difficile de se plaindre, même si cette accumulation peut effectivement s’avérer difficile et que l’enchainement des matches peut être compliqué à gérer mentalement. »

L’impact du Huis Clos – « Une obligation de résultats malgré tout »
« Ce n’est pas simple. A Marseille on a la chance d’avoir un public extraordinaire et un stade à guichets fermés d’habitude. On doit faire avec, c’est plus difficile de trouver la motivation mais il faut aller la chercher car on a une obligation de résultats. On ne sait pas quand tout cela va s’arrêter, on hâte de rejouer dans des stades pleins, devant nos supporters, de retrouver une vie normale. Ce contexte joue sur le jeu, on le constate au niveau des statistiques. Tout cela plus l’enchaînement des rencontres, c’est très particulier. Encore une fois, il ne faut pas perdre de vue que, malgré tout, nous sommes privilégiés ».

Son test positif au COVID – « C’est derrière moi désormais »
« Cela a été difficile le jour même, c’était compliqué de rentrer, il y a eu du tapage médiatique autour de ça. Je suis venu au dernier rassemblement, cela s’est très bien passé. C’était une situation délicate car on ne maitrise pas tout. Aujourd’hui c’est derrière moi, je suis très heureux d’être là devant vous, en bonne santé »

Jouer avec le père et le fils Thuram – « Une longévité qui rend fier »
« J’ai eu la chance et l’honneur de jouer ma première sélection avec Lilian, aujourd’hui son fils est là. Ça ne me rajeunit pas ! Je vois les choses du côté positif : j’ai une belle longévité, ce n’est pas rien et cela me rend fier d’avoir pu durer aussi longtemps dans une si grande équipe. A l’entraînement, Marcus était bien, à son aise. Il connaît déjà du monde donc cela facilite son intégration. Les nouveaux apportent toujours de la fraîcheur, un nouvel état d’esprit et une volonté de tirer le groupe vers le haut. C’est toujours positif. Notre groupe est déjà très compétiteur, concentré sur son objectif, les nouveaux venus suivent le rythme »

Un conseil pour les nouveaux – « Profiter, prendre du plaisir »
« Je dis toujours la même chose : profiter, prendre du plaisir. On a tendance à se mettre une énorme pression pour la première cape, au détriment du plaisir. Les qualités, ils les ont, c’est pour cela qu’ils sont là. Il faut simplement prendre du plaisir, tout donner, et cela ne peut que bien se passer »

DIDIER DESCHAMPS

Les nouveaux venus facteur d’émulation ? - « Bien de voir d’autres joueurs et de les suivre »

« L’objectif principal ne tient pas à l’émulation. Je l’ai toujours fait, plus ou moins. Cela dépend des circonstances, des performances ou des blessures. Cela élargit évidemment le groupe. Il y a un noyau dur à chaque rassemblement, mais pas de garantie. C’est bien qu’il y ait une ossature mais cela n’empêche pas de voir d’autres joueurs et de les suivre après avec le staff. Certains ne reviennent pas, certains mettent un pied puis s’installent. Ce n’est jamais figé. Forcément, des joueurs ne seront pas disponibles pour l’Euro, et c’est important d’en avoir vu d’autres sur un ou deux ans. Ils savent déjà comment ça fonctionne, ils sont dans un environnement qu’ils connaissent déjà, avec plus ou moins de temps de jeu. Aujourd’hui je fais des choix en sachant que les situations ne seront pas les mêmes au mois de mars. »

À propos de Steve Mandanda ? - « Il sera titulaire demain »
« Il sera titulaire demain. Il est très, très, très souvent venu, il doit avoir le record de présences mais beaucoup moins de sélections. Il a une énorme expérience. Je l’ai connu en club et donc je sais son rôle de cadre et de leader. Il a eu un passage difficile à un moment charnière mais a fait ce qu’il fallait pour aller dans le bon sens et prolonger sa carrière. Il joue à un poste où les années posent moins de problèmes, pour un gardien les années en plus sont des années d’expérience. À lui de maintenir le niveau de performances auquel il est. Il ne subit pas les évènements, il fait en sorte d’être dans la positivité et de tirer le groupe vers le haut, avec son club ou avec nous en sélection. »

À propos de Lucas Digne - « Beaucoup plus de consistance »
« Il vient régulièrement. Il a gagné forcément en maturité, il est beaucoup plus efficace et attentif à la phase défensive, en ayant toujours eu un apport offensif assez important. Il n’a pas toujours joué, malheureusement pour lui il n’était pas dans le groupe des champions du monde et je ne pourrais rien faire pour lui enlever cette énorme déception. J’en ai discuté avec lui, l’important c’est l’avenir, ce qu’il fait avec son club et avec nous. Il a eu joué beaucoup de matches. Ce qu’il fait depuis un moment est beaucoup plus consistant. »

À propos de l’arrivée de Ruben Aguilar ? - « De bonnes raisons d’être là »
« Ruben est un joueur que l’on suit depuis qu’il était à Montpellier, où il faisait des choses intéressantes. Il a beaucoup d’énergie, du volume, la capacité de faire des aller-retours, c’est un joueur agressif, qui a encore une marge de progression même s’il n’est pas tout jeune. Il aura l’occasion d’être parmi nous, de découvrir et probablement d’avoir du temps de jeu, peut-être. Benjamin Pavard et Léo Dubois sont ceux que j’ai le plus utilisés à ce poste depuis la Coupe du monde. Ce poste est un peu moins fourni depuis un moment, on suit trois-quatre joueurs. Ruben n’est pas un choix par défaut, il est là pour de bonnes raisons. ».

À propos de Kurt Zouma – « Il a retrouvé tout son potentiel »
« Kurt est depuis un bon moment avec nous. Il n’a pas toujours eu un temps de jeu important. Il y a la concurrence. Il a connu quelques soucis physiques qui se sont enchaînés, aussi. Il y a la concurrence. Si je le choisis aujourd’hui, c’est que je le trouve plus performant que d’autres à ce poste, sur ce qu’il réalise avec son club. Depuis un bon moment, il a retrouvé son potentiel athlétique et beaucoup de sérénité. Je suis obligé de faire des choix, mais avec cette configuration de trois matches, forcément tout le monde aura du temps de jeu et Kurt aussi bien évidemment. »

La liste

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.