Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Le point-presse des Bleus (replay)




L'essentiel de la conférence d'Hugo Lloris

Les objectifs pour France-Suède – "Finir sur une victoire"
"Il n’y aura pas de décompression. La défaite face à la Finlande nous a rappelé un peu à l’ordre. Il était important aussi de savourer notre belle victoire au Portugal. L’objectif de demain sera bien sûr de finir sur une bonne notre année civile, sur une bonne performance et sur une victoire, d’être le plus sérieux possible. En face, les Suédois vont se battre afin d’éviter la relégation en Ligue B. On doit le faire avant tout pour nous. Il est toujours important de donner de la continuité dans les performances, de garder le goût de la victoire. On doit le faire pour nos supporters qui seront devant leur télévision. Encore une fois, le maître-mot c’est de continuer à gagner, de prendre un maximum de confiance même si la qualification est déjà assurée. Lorsque l’on porte le maillot des Bleus on a cette responsabilité. Je pars du principe que tous les matches sont bons à prendre. Si on a envie de s’installer dans la durée, il faut venir avec cet état d’esprit."

France-Suède, des enjeux personnels ? "Guider tout le monde dans le même sens"
"Il y a toujours des enjeux personnels à l’aube d’une grande compétition, une Coupe du monde ou un Euro. Il est toujours important de vraiment s’inscrire au sein du collectif. Le groupe vit très bien, il y a beaucoup d’énergie positive. On a le rôle en tant qu’ancien, que cadre de guider un peu tout le monde dans le même sens, d’aider les joueurs qui se sentent un peu moins bien à être encore mieux au sein de l’équipe et que cela se retrouve dans leurs performances."

Sur Adrien Rabiot Rabiot – "Il est récompensé de ses efforts"
"Je ne suis pas surpris de son niveau, le potentiel, il l’a toujours eu. Il y a beaucoup de concurrence en quipe de France, parfois il faut savoir être patient. Il est récompensé de ses efforts. On sent également qu’il a gagné encore plus en maturité depuis sa signature à la Juventus Turin. Aujourd’hui, on le sent complètement épanoui en quipe de France, en témoigne sa superbe performance au Portugal."

Sur Anthony Martial - "De bon augure pour les matches à venir"
"Il aurait mérité de marquer, il s’est créé des occasions. Rui Patricio a fait des arrêts importants notamment en première mi-temps. Anthony était bien sûr content du résultat. Un attaquant a toujours cette fin de buts et il était un petit peu déçu de ne pas avoir marqué. En tout cas, il a fait ce que l’on attendait de lui dans les efforts, offensivement et défensivement. Il a manqué de réussite mais c’est de bon augure pour les matches à venir."

Sur Marcus Thuram – "Il a travaillé pour l’équipe"
"S’il est présent parmi nous ce n’est pas un hasard, c’est que le sélectionneur lui témoigne sa confiance. Il s’est très bien adapté au sein de l’équipe grâce à sa personnalité et ses qualités de footballeur. Au Portugal, le sélectionneur lui a accordé sa confiance pour garder le résultat, à 1-0, alors que c’est un joueur offensif. Il a travaillé pour l’équipe, il a travaillé défensivement. Il est venu Aider Benjamin Pavard dans le couloir droit. Cela montre vraiment qu’il s’est intégré et qu’il a l’état d’esprit pour continuer le plus longtemps possible avec les Bleus."

Sur Olivier Giroud  – "Un de nos leaders"
"Une chose est sûre, Olivier est un grand compétiteur, le maillot de l’Équipe de France lui tient à cœur. C’est un de nos leaders au sein de l’équipe. Tout le monde a envie de le revoir au mois de mars dans un contexte différent."

Sur les différents systèmes de jeu ?
"Le sélectionneur et le staff ont mis en place plusieurs dispositifs tactiques lors de cette compétition. C’est bien d’essayer différents systèmes, de trouver la meilleure formule. On est revenu à un schéma un peu plus classique contre le Portugal et ça a marché parce qu’on a mis la bonne énergie. L’état d’esprit était fantastique sur le terrain mais aussi dans le vestiaire, tous les joueurs. Tout le monde adhère, l’esprit est positif et il faut le garder le plus longtemps possible."

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.