Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Les Bleuets privés de finale par l’Espagne


L’Équipe de France Espoirs a été dominée par l'Espagne (4-1) en demi-finale du championnat d’Europe U21 de l’UEFA, le jeudi 27 juin au Stadio Citta del Tricolore de Reggio d’Émilie. Elle quitte l’épreuve face à une équipe quatre fois titrée (1986, 1998, 2011, 2013) et triple finaliste (1984, 1996, 2017), lui opposant au coup d'envoi un trophée (1988) et une finale (2002).

La finale du dimanche 30 juin à Udine (20h45) sera une revanche de la précédente, l’Allemagne, tenante du titre, ayant battu la Roumanie (4-2).

LE MATCH
Sous une lourde chaleur qui a imposé des pauses fraîcheur, les joueurs de Sylvain Ripoll ont entamé la partie de la meilleure des manières, marquant au quart d’heure de jeu sur un penalty de Jean-Philippe Mateta (0-1, 16e, photo). Mateta a été près de doubler la mise dans la minute suivante mais s’est heurté au gardien (17e).



Les Espagnols ont buté à leur tour sur Paul Bernardoni (27e) mais ont égalisé sur un corner repris par Marc Roca (1-1, 28e). Ils ont poursuivi leur emprise et obtenu à leur tour un penalty transformé par Mikel Oyarzabal (2-1, 45e + 5, photo),pour prendre l'avantage à la mi-temps.



Les Bleuets ont été cueillis dès la reprise sur un contre conclu par Dani Olmo (3-1, 47e). Maîtresse de la rencontre, l’Espagne a marqué de nouveau sur une reprise de Borja Majoral (4-1, 67e) et a ensuite eu les meilleures occasions, sans qu'elles ni quelques poussées françaises ne fassent évoluer le score.

LES BUTS 
0-1, Jean-Philippe Mateta (16e) : une faute dans la surface de Junior Firpo sur Jeff Reine-Adélaïde est sanctionnée d’un penalty confirmé par la VAR, que transforme Mateta en prenant le gardien adverse à contre-pied du droit à ras de terre.
1-1, Marc Roca (28e) : un corner tiré côté droit par Mikel Oyarzabal est repris du droit par Roca, repoussé par Bernardoni mais repris en force du gauche par le milieu espagnol.
2-1, Mikel Oyarzabal (45e + 5) : Oyarzabal s’écroule dans la surface sous la pression d’Ibrahima Konaté, la VAR valide un penalty qu’il transforme du gauche en prenant Bernardoni à contre-pied.
3-1, Dani Olmo (47e) : sur une balle perdue par les Bleuets, Oyarzabal sert dans la profondeur Fabian Ruiz, qui décale dans l’axe Dani Olmo pour une reprise imparable.
4-1, Borja Mayoral ( 67e) : un centre de l’extérieur du pied droit de Formals est repris de demi volée au second poteau par Mayoral, dont la frappe puissante ne laisse aucune chance à Bernardoni.



La fiche technique
 



Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.