Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Les Bleus concèdent le match nul (0-0)


Trois jours après avoir brillamment dominé les Pays-Bas (4-0) au Stade de France, le 31 août, les Bleus n'ont pu enchaîner une deuxième victoire dans la course à la qualification au Mondial 2018 en Russie. Malgré une nette domination et de nombreuses occasions, les joueurs de Didier Deschamps ne sont pas parvenus à venir à bout de la résistance des Luxembourgeois. Ce résultat nul leur permet néanmoins de conserver la première place du groupe A, à deux journées de la fin de ces éliminatoires, avec une longueur d'avance sur la Suède, vainqueur en Biélorussie (4-0).

Les Tricolores ont pourtant multiplié les tentatives tout au long de la première période par Paul Pogba à la 8ème minute de jeu (coup franc au-dessus), Antoine Griezmann à la 12ème (reprise trop enlevée après un centre en retrait parfait de Kylian Mbappé), puis Djibril Sidibé à la 13ème (tir du gauche qui manque le cadre), Paul Pogba à nouveau à la 20ème (frappe aisément bloquée par Jonathan Joubert) ou encore Kylian Mbappé à la 22ème (tir repoussé par le gardien luxembourgeois). Mais sans réussite.



Au milieu de ces vagues offensives françaises répétées, une seule alerte sur la cage d’Hugo Lloris, inquiété par un déboulé et une frappe puissante de David Turpel au-dessus du cadre (21ème). Pas de quoi remettre en question la supériorité des Bleus dans le jeu qui s’est encore manifestée à deux reprises avant le repos : d’abord sur une frappe de Paul Pogba, sur laquelle Joubert se détendait bien pour détourner le ballon en corner (37ème), et surtout sur un coup franc aux vingt mètres d’Antoine Griezmann, du gauche, repoussé… par la barre transversale (40ème).



Ce scénario s'est répété tout au long de la seconde période, pour un résultat identique. Lorsqu'ils n'ont pas manqué de précision, à l'image de Griezmann (58ème) ou de Layvin Kurzawa (69e) dont les essais ont fui le cadre, les Bleus ont buté sur un remarquable Jonathan Joubert, auteur d'un arrêt décisif sur une tête de Sidibé (63e). Ou bien ils ont manqué de réussite, à l'image de Paul Pogba dont la tête a échoué sur le dessus de la barre transversale (77ème).

Les Tricolores ont même échappé au pire sur un contre luxembourgeois mené par Gerson Rodrigues. A la 79ème minute, l'attaquant grand-ducal a pris de vitesse la défense française sur son flanc droit et déclenché une frappe croisée à ras de terre qui a heurté le poteau gauche de Lloris...

Malgré un dernier "rush" final, l'Équipe de France n'est pas parvenue à faire rompre la défense luxembourgeoise.

Pour leurs deux derniers matches de ces éliminatoires, les Bleus ont désormais rendez-vous avec la  Bulgarie le 7 octobre à Sofia puis avec la Biélorussie le 10 octobre au Stade de France à Saint-Denis.

Fiche technique

Le dimanche 3 septembre 2017 à Toulouse (Stadium)

France-Luxembourg : 0-0

Arbitre : Alexandre Stavrev (Macédoine)

France : Lloris (cap.) - Sidibé, Koscielny, Umtiti, Kurzawa - Kanté, Pogba, Mbappé puis Coman (59e), Lemar - Giroud puis Lacazette (59e), Griezmann puis Fekir (80e). Entraîneur : Deschamps.

Luxembourg : Joubert (cap.) - Jans, Malget, Philipps, Jänisch - Skenderovic, Martins Pereira, V. Thill puis Rodrigues (58e) - O. Thill, Turpel puis Holter (87e), Da Mota Alves puis Sinani (58e). Entraîneur : Holtz.

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Bientôt disponible

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, partager les contenus sur les réseaux sociaux et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies cliquez ici.