Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Pavard : "Les Belges montent en puissance"


La Belgique

Benjamin Pavard : "Nous savons que la Belgique est une grande équipe, avec de grands joueurs. Cette nation peut surprendre tout le monde, puisqu'elle peut jouer à trois ou à quatre derrière. C'est pourquoi nous allons bien préparer ce rendez-vous. Cela va être un match très difficile, car les Belges montent en puissance, même s'ils sont performants depuis de nombreuses années. De notre côté, nous avons également un groupe exceptionnel. Depuis le début de la compétition nous sommes confiants, sûrs de nous. On parle de nous en tant que favori, mais il reste quatre grandes équipes. On va bien préparer cette demi-finale, et on verra après. Le groupe est soudé, il n'a peur de rien. On va bien préparer ce match, sans stress."

Olivier Giroud : "Nous avions joué contre cette équipe en amical, en 2015 (3-4). Elle avait été efficace, dans un match disputé. Aujourd'hui le rapport de force s'est équilibré à mon sens. Les Belges ont une belle équipe mais nous aussi. Ils jouent ensemble depuis des années, ils ont donc des automatismes. Ils possèdent une très bonne génération, qui est arrivée à maturité. De notre côté l'équipe a changé, mais nous avons bien intégré les nouveaux joueurs. J'espère que ce sera un beau match à voir, en tout cas il devrait être plaisant à jouer sur le terrain. Ce sera une demi-finale, ce sera difficile. Pour moi ce sera du 50-50 mardi. Il faudra être efficace et malin pour déstabiliser cette équipe. Ce sera un match particulier pour les joueurs évoluant en Premier League, car nous n'avons pas envie de nous faire chambrer à notre retour en club ! Ce dernier carré ressemble à un dernier carré d'Euro. Les Sud-Américains ne sont plus là, cela veut dire que les équipes européennes progressent. "

"Eden Hazard est un génie"

Les individualités belges

Benjamin Pavard : "Eden Hazard est un grand joueur, avec d'énormes qualités. Mais on ne se met pas de pression particulière. On a déjà joué contre Messi, contre Suarez... Nous n'avons peur de personne."

Olivier Giroud : "Thibaut Courtois est un dernier rempart difficile à tromper, il est très bon depuis le début de la Coupe du Monde. Il a aussi une solide défense devant lui, mais il faudra réussir à percer cette muraille. Par rapport à Hugo Lloris ? Ce sont deux grands gardiens, bons sur leur ligne. Ils sont également gauchers tous les deux. Hugo est davantage explosif, il compense son déficit de taille par rapport à Thibaut qui a lui une envergure plus importante. Eden Hazard et Kylian Mbappé ? Ce sont deux génies. Kylian est encore jeune, c'est un diamant à polir. Il est plus attaquant qu'Eden, qui lui est plus impressionnant dans sa conduite de balle, dans sa capacité à perforer les lignes adverses."

"Thierry Henry reste une légende vivante du football français"

Thierry Henry

Benjamin Pavard : "Thierry Henry a été un très grand joueur, tout le monde le connaît. Mais nous nous concentrons sur notre match avant tout."

Olivier Giroud : "Cela va faire bizarre de l'avoir contre nous ! Il a la chance d'être au sein d'une équipe qui a une très belle génération. Il reste une légende vivante du football français, c'est le meilleur buteur. Mais on préfère ne pas trop y penser. Il n'y a pas d'esprit de revanche par rapport à lui, il y a beaucoup de respect mutuel. Thierry Henry a rendu de grands services à l'Equipe de France, maintenant il démarre une nouvelle carrrière d'entraîneur. Aujourd'hui beaucoup de sélectionneurs ont une nationalité différente par rapport à l'équipe qu'ils entraînent. Il a de la chance de travailler avec une nation comme la Belgique. Cela ne me choque pas, il ne faut pas être jaloux."

"Didier Deschamps nous inculque la culture de la gagne"

Didier Deschamps

Benjamin Pavard : "Didier Deschamps était content, comme nous tous, de cette qualification obtenue avec la manière. Avec le staff, il y a un énorme travail de préparation avant les rencontres, afin d'analyser le style de jeu de toutes les équipes. Le sélectionneur est quelqu'un de vraiment important. Il a gagné la Coupe du Monde en tant que joueur, en étant capitaine, et il a fait une grande carrière. Il me donne des conseils pour progresser. Il gère bien tout le groupe, les titulaires comme les remplaçants. Ils motivent les troupes, nous sommes prêts à aller à la guerre avec lui."

Olivier Giroud : "Le coach est très fort dans sa volonté d'inculquer la culture de la gagne à ses joueurs. On sent que c'est un compétiteur. Nous travaillons bien tactiquement par rapport aux équipes que nous allons affronter. Rien n'est laissé au hasard. Le sélectionneur nous donne toutes les clefs, à nous de les utiliser sur le terrain. Depuis que la liste a été dévoilée, nous vivons des moments privilégiés, simples et authentiques. Nous sommes montés en puissance au fil de la préparation, mais nous ne voulons pas nous satisfaire de cela, nous voulons continuer. L'équipe a pris de l'expérience."

"Il faut se mettre minable sur le terrain pour les partenaires"

Performances individuelles et collectives

Benjamin Pavard : "Je ne me pose pas de questions, je profite de chaque instant. Je vis bien ce nouveau statut, je travaille pour être le plus performant possible. Je ne réalise pas encore forcément ce qu'il m'arrive. Pour l'instant je suis dans ma bulle, je ne pense qu'à bosser. Je regarde beaucoup de vidéos pour savoir comment joue mon adversaire direct. Ma série de matches sans défaite sous le maillot bleu ? Ce sont des statistiques qui font plaisir, j'espère que la série va continuer encore deux matches ! Aujourd'hui on est une équipe, on est uni. Il fallait le temps que les automatismes se mettent en place. L'Equipe de France est composée de grands joueurs, de grands professionnels. C'est une Coupe du Monde, tout le monde a envie d'aller au bout."

Olivier Giroud : "C'est une fierté d'être ici. Il est possible que je vive ma meilleure période en Equipe de France, j'arrive peut-être à l'âge de la maturité. Je me sens bien au sein de ce jeune groupe, j'ai l'impression d'être une sorte de grand frère. J'ai envie d'accompagner cette jeune génération le plus loin possible dans cette compétition. Même si l'événement se suffit à lui-même, nous sommes plusieurs à parler, à donner des conseils aux jeunes joueurs. Même si je n'ai pas encore marqué, à partir du moment où l'équipe gagne je suis le plus heureux. J'essaie de créer des brèches, de jouer pour mes coéquipiers, c'est un travail d'équipe. Il faut se mettre minable sur le terrain pour les partenaires. Mon boulot c'est d'être bon sur le terrain, et de faire gagner l'Equipe de France. Si on gagne et que je ne marque pas, cela reste ma plus grande fierté. Ce sont des moments uniques, que je ne revivrai peut-être plus dans le futur."



Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.