Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Rami : "Se préparer à souffrir"




Comment l’équipe aborde-t-elle ce quart de finale contre l’Uruguay ?
 
"Face à l’Uruguay vendredi, ça sera loin d’être facile. Cette équipe possède l’une des meilleures défenses du tournoi, avec des joueurs expérimentés et de grand talent. Une chose est sûre, il faut se préparer à souffrir. Cette rencontre sera compliquée, et ça sera très dur jusqu’à la fin de la compétition. Edinson Cavani est l’un des meilleurs attaquants au monde. Si son absence se confirme, ce n’est pas plus mal pour nous. Pour le côtoyer régulièrement dans le championnat espagnol, Samuel Umtiti et Raphaël Varane connaissent bien Luis Suarez aussi. Plusieurs joueurs de l’Atlético de Madrid évolueront sur le terrain. Mais ils n’auront pas Antoine Griezmann, le joueur le plus important de ce club !"
 
Quel est le moral du groupe ?
 
"En tant que joueur et coéquipier, je suis bien placé pour dire qu’on vit bien. On a affronté des équipes difficiles à manier en début de tournoi. Contre l’Argentine, c’était assez ouvert, cela nous a permis de faire parler notre football. Ce n’est jamais facile de jouer face à des équipes qui nous attendent.
Je suis l’un des plus vieux de cette équipe, alors que nous avons la plus jeune équipe de la compétition. Mais il n’y a pas de barrière entre nous. Cela prouve que Didier Deschamps a fait le bon choix dans la composition de son groupe. S’il vit bien, c’est grâce au coach et au staff.
Mon rôle est d’essayer d’apporter des ondes positives à cette équipe, même si parfois j’aimerais jouer. Je cherche à apporter mes qualités mentales également, et à faire comprendre aux jeunes, notamment, que même si on a du talent, contre l’Uruguay il faudra accepter de souffrir."
 
Ressentez-vous l’engouement croissant en France autour de la sélection ?

"J’ai entendu que la cote d’amour de l’équipe grimpe en flèche à la maison. Ici on est un peu protégé de tout ça. On s’entraîne, on mange foot, on vit foot, on est loin, donc on a du mal à ressentir ça pour l’instant. C’est mieux pour notre concentration. J’espère que l’on pourra en profiter à notre retour.
Aller au bout, j’en rêve, on en rêve tous, comme tous les Français. A la fin, si on l’emporte, les 66 millions de Français seront champions du monde."

Raconté par :
FFF
Dans cet article :
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Bientôt disponible

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt, des communications et des contenus personnalisés et de partager les contenus sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez ici.