Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Entrainement : mieux connaître l'enfant pour le faire progresser

Qu'est-ce qu'un enfant de 5-6 ans au plan social, physique, morphologique, intellectuel et psychologique ? Voilà la question que tout bon éducateur devrait se poser avant d'encadrer des jeunes qui entrent pour beaucoup au CP. Sans être exhaustives, les éléments réponses doivent lui permettre de connaître l'essentiel pour mieux respecter les caractéristiques du jeune pratiquant en pleine maturation progressive. D'abord, on sait qu'après 5 ans, celui-ci sort de la petite enfance pour entrer dans la moyenne enfance, jusqu'à 8 ans (…) A 6 ans, théoriquement, l'enfant sait dessiner un bonhomme, écrire son prénom, choisir ses amis, négocier avec l’adulte, faire du vélo sans roulettes, lacer ses chaussures, répondre au téléphone, et comprend environ 2500 mots (…)". Un premier tableau complété par Jean-Claude Genon, Docteur en psychologie et auteur d’une étude sur "Les aspects psychologiques et l’activité sportive" : "De 6 à 9 ans, on constate une augmentation du sentiment de soi comme être indépendant et désireux de se réaliser, ainsi qu'une augmentation du regard vers soi par l'introspection vers une vie intérieure en éveil". Bref, l'enfant n'est pas un adulte en miniature. D'où l'intérêt de ne pas commettre l'erreur qui consiste à se focaliser sur ses incapacités au lieu d'accepter et de s'adapter à ses compétences du moment. Une gymnastique de l'esprit pas si facile à admettre pour l'éducateur amoureux son sport. Et pour cause, à cet âge, l'enfant ne joue pas au football, il joue avec un ballon. Il le pousse sans réel objectif si ce n’est courir après… Ce qui n'en fait pas moins un être doué de capacités extraordinaires pour progresser : Le U6-U7 se situe à une période de son évolution qui est caractérisée par un très grand besoin de mouvement et de jeux favorisant la découverte et la mise en place d’une motricité de base.

 

L'avis d'un expert

Jean-Marc Berthaud, Conseiller Technique Départemental de l'Ain (01) entre 1978 et 2010 :

"L'objet convoité, le ballon, est le seul centre d’intérêt de l'enfant pendant un match, un entraînement, et oriente toute son action. Il transporte le ballon comme il peut, sans se préoccuper de la cible à attaquer, ni différencier partenaires et adversaires dans un premier temps, et en jouant parfois en dehors de l'espace de jeu. Faire des passes est pour lui un non-sens dans la mesure où s’en séparer est à l’opposé de ses désirs du moment.Ainsi, lui demander de "lâcher son ballon" depuis le bord du terrain est peine perdue ! Cela entre dans le cadre d'un apprentissage progressif et adapté à la compréhension de l'enfant dont la concentrationet l'écoutes'avèrent limités".

Raconté par :
L'équipe #CôtéFoot
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Bientôt disponible

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, partager les contenus sur les réseaux sociaux et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies cliquez ici.