Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Le Paris Saint-Germain garde son titre face à l'AS Monaco

Au terme d'une finale attrayante, les jeunes Parisiens ont réalisé le doublé après leur victoire en 2016. Mais les Monégasques peuvent avoir des regrets après une première période aboutie.

Les U17 du paris Saint-Germain ont vengé leurs aînés, coiffés par l'AS Monaco pour le titre en Ligue 1. Une victoire plutôt logique sur l'ensemble de la rencontre mais avec un score très lourd pour le club de la Principauté. Car ce sont les joueurs de Manuel Dos Santos qui avaient le mieux débuté, se créant les meilleurs occasions en première période par Kamal Assou Aymen (7', 18', 45'). Puis tout a basculé en sept minutes après la pause. Emmanuel Attah a parfaitement fait la différence sur le côté gauche pour décaler Raphaël Nya (1-0, 56') puis Timothy Weah a servi deux fois Virgiliu Postolachi en moins de deux minutes (2-0, 61' puis 3-0, 63'). Le match était plié !

« En première période, on a eu la maîtrise du jeu, on s’est aussi procuré les meilleurs situations mais sans réussir à les convertir. en buts, regrettait l'entraîneur de l'ASM. Puis les joueurs ont accusé le coup en prenant ces deux buts à la suite. » Le PSG a bien géré la fin de rencontre en laissant le ballon à son adversaire et en procédant en contre... pour finalement s'imposer et ainsi conserver son titre. Une première depuis l'Olympique de Marseille en 2008 et 2009.

« Ce match est à l’image de notre saison, a souligné Laurent Huard, le technicien du paris Saint-Germain. J’ai vu l’équipe se construire au fil des matchs, le groupe s’améliorer. Car cette victoire n’est pas seulement celle de seize joueurs mais de tout l’effectif. On avait d’ailleurs choisi de faire venir tout le monde pour cette finale. On a eu vingt premières minutes compliquées puis on a pris ma maîtrise du jeu. On a réussi à faire tourner le ballon et à les faire courir. Les deux buts en deux minutes ont tué le match. »

Auteur d'un doublé, le jeune Moldave Virgiliu Postolachi pouvait savourer. « Ils ont su mettre en place un bon pressing ce qui nous a quelque peu déstabilisé. En seconde période, le coach nous a demandé de nous lâcher un petit peu plus. Ce que nous avons fait avec la réussite que l’on sait. » Quant au Monégasque Maxence Toutain, il était très déçu. « Ça c’est joué sur quelques détails. Je pense que les deux formations ont été au rendez-vous cette finale. Nous avons fait une bonne saison mais le plus important c’était de remporter ce titre aujourd’hui, ce que nous n’avons pas réussi à faire. C’est avec les erreurs que l’on apprend et nous allons continuer à travailler. »

La fiche technique de la rencontre

A Saint-Nazaire, Paris SG bat AS Monaco 3-0 (0-0)
Buts : Nya (56’), Postolachi (61’, 63’) pour Paris
Avertissements : Antognelli (43’) à Monaco
Paris SG : Ouvry - Nya (Maronnier, 77’), Zagre, Mbe Soh, Flamant - Gomes, Weah, Mzaouiyani (Bernadou, 64’), Adli - Postolachi (Yapi, 90+2), Attah
AS Monaco : Abonnel - Behe, Abanda Mfomo, Biancone, Badiasshile - Thuram Ulien (Madu 72’), Assou Aymen (El Maach, 83’), Antognelli, Toutain - Gouano (Tourraine, 72’), Koffi

Reportage Jérôme Bouchacourt et Dominique Berthelot / Photo Benjamin Bénéat

Raconté par :
L'équipe #CôtéFoot
[[item.timestamp*1000 | date:'dd/MM/yyyy - HH:mm:ss' ]]
author_pict
[[ item.author.name ]]
[[item.author.score | grade]]

[[item.author.score]] pts

[[item.body]]

Commentaire modéré

Mon corner
Like, Partage, Retweet :  +5 points

Social
Hub

0
feeds en live

Playzone

Bientôt disponible

Services


CRÉDIT AGRICOLE, PARTENAIRE DE TOUS LES FOOTBALLS

Depuis 2010, nous sommes le partenaire majeur et exclusif dans le domaine banque et assurance de la Fédération Française de Football.

Car nous sommes la banque leader en France, nous accompagnons naturellement le sport préféré des français. Nous croyons en notre engagement aux côtés de tous les footballers… et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux Equipes de France en passant par les Coupes, de France et Gambardella – Crédit Agricole.

Manifeste
picto cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, partager les contenus sur les réseaux sociaux et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies cliquez ici.